Mon Flux

Recommandation

Polycopié National Dermatologie 2011

Màj : 02/09/2014
Fiche de synthèse

ITEM n°190 - Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des anti-phospholipides

Objectifs CNCI Diagnostiquer un lupus érythémateux disséminé et un syndrome des anti-phospholipides. Décrire les principes du traitement et de la prise en charge au long cours. Recommandations Polycopiés nationaux: Assim: Diagnostic des connectivites / Anticorps antiphospholipides CEDEF: Lupus érythémateux disséminé COFER: LED College du CEMI (+++++) Lupus érythémateux systémique - HAS 2010 Mots-clés À savoir Lupus: connectivite / auto-immun Articulaire: polyarthrite non érosive Cutanée: malaire / annulaire / discoïde Rénale: NG +/- SN / hématurie / BU AAN: Ac anti-DNA natifs / anti-Sm NFS-P: AHAI / thrombopénie: Evans Protéinurie +/- PBR dès que anomalie Radios: pas d’érosion +/- P. si fébril Grossesse: à distance / pas de POP Lupus induit: BB-TNF / anti-histone Evolution chronique paroxystique C°: rénale (aiguë) / CV (chronique) MHD: FdR CV / Mdt / f. déclenchant Mdtx: corticoïdes +++ (poso f/m/F) Plaquenil (!! ES) ou IS en traitement de fond Prise en charge à 100% (ALD) SAPL = manif. clinique + Ac APL APL: anti-cardiolipine / ACC lupique Forme thrombotique: TVP / AVC Forme obstétricale: FCS / PE / HRP Sd catastrophique APL: ≥ 3 atteintes AVK dès 1er épisode + SAPL prouvé Grossesse: aspirine 36SA puis HNF hCG et contraception Facteur déclenchant BU et protéinurie +/- PBR CRP = N sinon infection Corticoïdes: bilan préT / MA Critères du SAPL (sapporo) AVK CI pendant la grossesse

Màj : 26/02/2019
Fiche de synthèse
(1)

ITEM n°152 - Infections cutanéo-muqueuses et des phanères, bactériennes et mycosiques de l'adulte et de l'enfant

Objectifs CNCI Diagnostiquer un impétigo, une folliculite, un furoncle, une dermo hypodermite bactérienne (DHB) et ses signes de gravité Connaître les principes du traitement de l'impétigo, de la folliculite, du furoncle, de la dermohypodermite bactérienne (DHB). Diagnostiquer et connaître les principes du traitement des infections cutanéo-muqueuses à Candida, cutanée à Malassezzia et des phanères (teignes, onychomycose). Diagnostiquer et connaître les principes du traitement des infections à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères. Recommandations Erysipèle et fasciite nécrosante - SPILF 2000 Prescription des antibiotiques par voie locale dans les infections cutanées bactériennes primitives et secondaires - AFSSAPS 2004 Réévaluation des pénicillines du groupe M: oxacilline et cloxacilline - AFSSAPS 2011 Arrêt de la commercialisation du kétoconazole PO - AFSSAPS 2011 Polycopié National Dermatologie 2011 Polycopié National Maladies Infectieuses 2012 Mots-clés A savoir Erysipèle: dermo-hypodermite aiguë Placard infl. oedème / limites floues Streptocoque SGA / porte d’entrée Fasciite nécrosante streptococcique PéniG IV puis/ou amoxicilline PO 15J Impétigo: lésion vésico-bulleuse avec croûte jaunâtre Staphylocoque doré Péni M PO 10J + kératinolytiques-AS Furoncle: papulo-pustule centrée poil Staphylococcie maligne de la face Anthrax/furonculose: plt des gîtes Si médio-facial: cloxacilline PO 10J Candidose: lésion rouge vernissée Enduit blanchâtre / ttes localisations Onyxis des mains (≠ dermatophytes) Dermatophytie: plaque érythémato-squameuse prurigineuse Bordure active / guérison centrale Plis = trichophyton = anthropophile Peau glabre = microsporis = zoophile Teignes: fluo = tricho(-) / micro(+) Lésion élémentaire / topographie Porte d’entrée: recherche / traitement Gravité: sepsis / nécrose Marquer les limites au feutre AUCUN ex. complémentaire AINS: rechercher / arrêter Tétanos = SAT / VAT Eviction scolaire Dépistage / traitement des contacts MHD: hygiène / éducation Autres localisations Facteurs favorisants Candidose digestive = VIH

Màj : 28/01/2019
Fiche de synthèse
(1)

ITEM n°158.3 - Infections sexuellement transmissibles (IST) : gonococcies, chlamydioses, syphilis, papillomavirus humain (HPV), trichomonose

Objectifs CNCI Diagnostiquer et traiter une gonococcie, une chlamydiose, une syphilis récente et tardive, une infection génitale à HPV, une trichomonose. Connaître les principes de la prévention et du dépistage des IST, notamment chez les partenaires. Connaître les principes de prévention et dépistage des infections à HPV, frottis et vaccination. Recommandations Polycopié national. Pilly 2016 : Infections sexuellement transmissibles (IST): gonococcie, chlamydiose, syphilis Recommndations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellements transmissibles - SFD 2016 Mots-clés A savoir Neisseria gonorrheae: cocci Gram(-) Chlamydia Trichomatis: intracellulaire Ecoulement urétral: purulent ou non Ex. des OGE / TR / TV / s. urinaires Orchi-épididymite / prostatite / IUA Plt local: ex. direct et gélose chocolat PCR 1er jet d’urine pour chlamydia Bi-ABT minute gonocoque/chlamydia → macrolide 1g PO + C3G 500mg IM Treponema Pallidum: B. spirochète I: chancre syphilitique; ADP inguinale II: exanthème roséoliforme / papules palmo-plantaires / plaques fauchantes / alopécie VDRL (suivi); TPHA (Dg); FTA (J5) Benzathine-Péni G 1 inj. 2.4 MU IM Suivi: VDRL quantitatif M6-12-24 Mesures associées aux IST = 5 Rechercher une complication Traitement chlamydia = traitement gonocoque Education patient: préservatif Vaccination VHB à proposer Sujets contacts: dépistage / traitement Cs contrôle à J7 systématique Syphilis I = urgence

Màj : 29/01/2019
Fiche de synthèse
(1)

ITEM n°183 - Hypersensibilités et allergies cutanéomuqueuses chez l'enfant et l'adulte. Urticaire, dermatites atopique et de contact

Objectifs CNCI Expliquer la physiopathologie de l'urticaire et des dermatites atopique et de contact. Diagnostiquer une hypersensibilité cutanéomuqueuse aiguë et/ou chronique chez l'enfant et chez l'adulte. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Identifier le caractère professionnel d'une dermatose allergique : démarche diagnostique étiologique, éviction du risque. Recommandations Prise en charge de la dermatite atopique de l'enfant - SFD 2005 Prise en charge de l'urticaire chronique - ANAES 2003 Polycopié National Dermatologie 2011 Mots-clés A savoir Urticaire: chronique si > 6S Immunologique / non immuno (UC) Papules érythémato-oedèmateuses Prurigineuses / mobiles / fugaces Tuméfaction blanche hypodermique UC: Tt d’épreuve anti-H1 pour 4-8S Eczéma: HyperSe retardée 4 (LT) Lésion érythémato-vésiculeuse Bordure émiettée / prurigineuse Dermite irritative (orthoergique) Eczéma de contact = patch-tests DA: Nourrisson: suintantes / convexes Enfant = squameuses / grands plis Syndrome de Kaposi-Juliusberg DA = MHD + DC + traitement sympto (3) Facteur déclenchant US: AUCUN ex. paraclinique Urticaire = pas de corticoïdes Anaphylaxie = adrénaline IM Déclaration en MPI Aménagement poste de travail Eliminer l’infection avant DC Education / hygiène si DA Eviter sujet avec herpès labial

Màj : 20/01/2019