Mon Flux

Fiche de synthèse

Item n°191 - Artérite à cellules géantes.

Objectifs CNCI Diagnostiquer une maladie de Horton, une pseudo-polyarthrite rhizomélique, une maladie de Takayasu Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Recommandations Polycopiés nationaux Collège de Rhumatologie, 7ème édition (2021) :  Maladie de Horton et pseudopolyarthrite rhizomélique Collège de Médecine interne (2022) :  Maladie de Horton et pseudo-polyarthrite rhizomélique Mots-clés A savoir Panartérite segmentaire et focale subaiguë Granulome inflammatoire giganto-c. AEG + céphalées chez un sujet âgé Ophtalmo: BAV / amaurose / FO +++ Abolition du pouls temporal / PPR Claudication mâchoire / hypersthésie Autres: neuro / Ao / artères / poumon BAT: sans urgence / histologie (3×2) VS ↑↑  / cholestase-cytolyse / ACL ↑ Critères diagnostiques ACR: ≥ 3/5 Aucun examen ne doit retarder le traitement Corticoïdes attaque: 0.7 à 1-2mg/kg Entretien et ↓ posologie sur ≥ 18M Anti-thrombotique: aspirine ou HBPM Prise en charge à 100% / suivi CRP Arthromyalgie / raideur / horaire infl. Att. scapulaire-pelvienne / symétrique VS et CRP ↑ / radios N / Ac négatifs Corticoïdes 0.3mg/kg / PO / ≥ 12M Takayasu : maladie jeunes femmes sans pouls Artériographie : sténoses/anévrismes  Gros troncs artériels (Aorte, AP, sous clav...) PPR = Horton / Horton = PPR Age > 50ans + céphalées = PT Bilan ophtalmologique (C/PC) Urgence thérapeutique Corticoïdes avant la BAT Bilan / MA aux corticoïdes

Fiche de synthèse

Item n°165 - Infections à VIH.

Objectifs CNCI Informer et conseiller en matière de prévention de la transmission du VIH. Connaître les situations justifiant la prescription d'une sérologie VIH. Interpréter les résultats d'une sérologie VIH et en annoncer le résultat. Reconnaître une primo infection par le VIH. Prévenir et reconnaître les principales complications infectieuses associées au VIH. Connaître et savoir dépister les principales complications non infectieuses associées au VIH. Connaître les grands principes du traitement antirétroviral, de son suivi et de son observance. Dépister une infection à VIH au cours de la grossesse et en organiser la prise en charge. Recommandations Pilly étudiant - 1 ère édition (2021) Collège des enseignants de neurologie - 6 ème édition (2022) Collège des enseignants de dermatologie - 8 ème édition (2022) Mots-clés A savoir VIH: phases: PI / latence / SIDA Dépistage: ELISA + WB sur 2nd plt Consultation d’annonce spécifique PI: polyADP / PG / mononucléosique ARN (J10) / p24 (J15-30) / Ac (J30) Lymphadénopathie persistante g. Addictions / socio-éco / vaccinations Pesée / ADP-HSMG / buccal / OG WB / CD4 / charge virale / génotype co-inf.-M.opp / bilan préARV CD4 < 200  = prophylaxie: Bactrim Vaccination / ALD 100% / socio-psy Pneumocystose: toute dyspnée fébrile Bactrim forte PO 3S puis relais P° II Toxoplasmose: dvt tout signe neuro TDM: abcès en cocarde suffit au traitement Rétinite à CMV: FO et PCR suffisent Ganciclovir IV 3S / Valganciclovir Consentement du patient Dépistage sujets contacts Déclaration à l'ARS Globale et pluridisciplinaire Education: observance +++ Prise en charge des FdR CV Port du préservatif Bactrim/PS = ac. folinique Contre-indication du BCG

Fiche de synthèse

Item n°137 - Soins palliatifs pluridisciplinaires chez un malade en phase palliative ou terminale d'une maladie grave, chronique ou létale (2). Accompagnement de la personne malade et de son entourage. Principaux repères éthiques.

Objectifs CNCI Se comporter de façon appropriée avec une personne atteinte de maladie létale. Savoir communiquer avec les personnes malades et leurs proches lorsque la visée principale des traitements devient palliative. Connaître les mécanismes psycho-adaptatifs du patient atteint de maladie grave. Connaître des repères pour être en relation et accompagner une personne malade et son entourage. Se comporter de façon adaptée lorsqu'un patient formule un refus de traitement ou un souhait de mourir. Aborder les questions éthiques, légales et sociétales posées lors des phases palliatives ou terminales d'une maladie grave, chronique ou létale. Participer à une délibération, personnelle et collective, et à une prise de décision dans les situations où se pose un questionnement relatif à des investigations, des orientations de traitements (notion de proportionnalité) : hydratation ou nutrition artificielles, transfusion, antibiotique, corticoïdes, anticoagulants, chimiothérapies. Recommandations Collège de Soins Palliatifs, 4ème édition (2020) Collège de Gériatrie, 5ème édition (2021 Mots-clés À savoir Loi Leonetti / « obstination déraisonnable » Équipe mobile de soins palliatifs  PenC de la douleur PenC symptômes d’inconfort (7) PenC nutritionnelle / hydratation PenC psychologique PenC sociale et financière Hospitalisation à domicile  Palliatif non exclusif de curatif Puridisciplinaire / globale Favoriser SC / éviter IV Morphine = laxatif Soins de bouche  Prévention des escarres Prise en charge à 100% Prise en charge de l’entourage Pas de réa si soins palliatifs ( PMZ )  

Fiche de synthèse

Item n°136 - Soins palliatifs pluridisciplinaires chez un malade en phase palliative ou terminale d'une maladie grave, chronique ou létale (1). Principaux repères cliniques. Modalités d'organisation des équipes, en établissement de santé et en ambulatoire.

Objectifs CNCI Identifier une situation relevant des soins palliatifs Connaître les étapes d'une démarche de soins, de traitement et d'accompagnement du patient et de son entourage lors des situations les plus fréquemment rencontrées en phase palliative ou terminale des maladies graves, chroniques ou létales Acquérir les compétences nécessaires en soins palliatifs pour faire face aux situations les plus fréquemment rencontrées lors des phases palliatives ou terminales des maladies graves, chroniques ou létales (traitement des symptômes respiratoires, digestifs, buccaux, neurologiques, psychiatriques, agoniques...) Connaître l'organisation des soins palliatifs en France et savoir faire appel à des équipes ressources ou à des services de recours Recommandations RPC:  Modalités de prise en charge de l'adulte nécessitant des soins palliatifs - ANAES 02 Décret du  29 janvier 2010 Mots-clés À savoir Loi Leonetti / « obstination déraisonnable » Équipe mobile de soins palliatifs PenC de la douleur PenC symptômes d’inconfort (7) PenC nutritionnelle / hydratation PenC psychologique PenC sociale et financière Hospitalisation à domicile  Palliatif non exclusif de curatif Puridisciplinaire / globale Favoriser SC / éviter IV Morphine = laxatif associé Soins de bouche  Prévention des escarres Prise en charge à 100% Prise en charge de l’entourage Pas de réa si soins palliatifs (PMZ)

Fiche de synthèse

Item n°44 - Suivi d'un nourrisson, d'un enfant et d'un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques, des troubles visuels et auditifs. Examens de santé obligatoires. Médecine scolaire. Mortalité et morbidité infantiles.

Objectifs CNCI Assurer le suivi d'un nourrisson, d'un enfant et d'un adolescent normaux. Argumenter les modalités de dépistage et de prévention des troubles de la vue et de l'ouïe. Argumenter les modalités de dépistage et de prévention des principales anomalies orthopédiques. Connaître les modalités du dépistage de la luxation congénitale de la hanche au cours des six premiers mois. Connaître la morphologie des membres inférieurs de l'enfant et son évolution au cours de la croissance. Connaître les déformations du rachis de l'enfant et de l'adolescent, les modalités de leur dépistage, et leurs conséquences. Recommandations Collège de Pédiatrie, 8ème édition (2021) Collège d'Ophtalmologie, 5ème édition (2021) Collège d'Orthopédie, 2ème édition (2019) Collège d'ORL, 4ème édition (2017) Mots-clés A savoir Suivi: M1-6 / M9-M12 / M16-20-24 Dv staturo-pondéral / psycho-moteur Dépistage: visuel / auditif / orthopédie Vaccination / alimentation / éducation Bilan scolaire: maternelle / CP ++/ 3e Vaccins / éducation / intégration / psy Mortalité: néoN / périN / infantile: 0.5 Vision: J8: RPM / M4: strabisme Reflets cornéens / écran / amblyopie Surdité: FdR: aminosides / atcd / EFP NN: OEAP +/- PEA; M9: jouets / OI Audiométrie ≥ M24 / NPO otoscopie Ortho: hanche: abduction / Barlow Echo à M1 / radio à M3 / réduction Pied bot varus équin grave / reste ok Genu varum-valgum asymétrique: II Scoliose: adolescent / gibbosité +++ Cause II: raideur / douleur / fièvre Carnet de santé / vaccinations Cs obligatoires: J8 / M9 / M24 Chutes à la marche = vision Retard de langage = surdité Anomalie genou = abstention Scoliose = étiologie II (IRM)

Fiche de synthèse

Item n°129 - Troubles cognitifs du sujet âgé

Définitions Trouble neuro-cognitif (TNC) = réduction acquise, significative et évolutive des capacités dans 1 ou pls doomaines cognitif Démence = TNC majeur = syndrome à 2 critères : (1) Altération durable d'une ou plusieurs fonctions cognitives et/ou comportementales (2) Altération de l'autonomie dans la vie quotidienne !! Ne sont pas des démences: Affections de début brusque en phase aigue: AVC Encéphalopathie de Gayet-Wernicke Méningo-encéphalite herpétique Etc Etat confusionnel Troubles cognitivo-comportementaux innés (retard mental, tb du développement) Démences dégénératives Démences dont la cause n'est PAS directement: Carentiel, métabolique, vasculaire, inflammatoire, tumoral, infectieux, toxique ou traumatique Perte lente et inexorable des cellules nerveuses NPC avec vieillissement cognitif normal !! Vieillissement normal peut entrainer un TNC qui n'entrave JAMAIS l'autonomie Réduction de l'attention: Ralentissement et difficulté à faire des tâches multiple Atteinte des fonctions exécutives: Elaboration plus difficile de stratégies Réduction des capacités d'inhibition Réduction de l'adaptabilité Rappel libre mnésique diminué avec normalisation par l'indiçage Epidémiologie Généralité Causes de démence: Maladies neurodégénératives: 70-90% des démences Maladie d'Alzheimer: 70% des démences neurodégénératives Démence du sujet âgé est fréquente et en ↑ Prévalence directement liée à l’âge Problème de santé publique +++ Maladie d'Alzheimer (MA) Prévalence : 1 million ; première cause de démence En augmentation : 2-4% après 65 ans / 15% à 80 ans Morbidité majeure (perte d'autonomie, souffrance des aidants) Coût socio-économique ++ Causes et facteurs de risque non clairement identifiés

Fiche de synthèse

Item n°357 - Lésions péri-articulaires et ligamentaires du genou, de la cheville et de l'épaule.

Objectifs CNCI Diagnostiquer une lésion péri-articulaire de l'épaule. Diagnostiquer une lésion ligamentaire et/ou méniscale du genou. Diagnostiquer une lésion ligamentaire de la cheville. Diagnostiquer une fracture bi-malléolaire. Recommandations Prise en charge thérapeutique des lésions méniscales et des lésions isolées du ligament croisé antérieur du genou chez l’adulte - HAS 08 Référentiel d'orthopédie, 2ème édition (2019) Collège de rhumatologie, 7ème édition (2021) Mots-clés A savoir Luxation gléno-humérale antéro-interne sous-coracoïdienne Signe de l’épaulette / coup de hache externe / abduction-rotation externe irréductible Instabilité antérieure / récidives Traitement orthopédique: réduction puis immobilisation coude au corps 3S Fracture de la clavicule = PTx Genou: statique/dynamique (distance) Testing sagittal: Lachman / jerk test IRM du genou à distance: hyperT2 Dérobement: laxité ligamentaire chronique Ligamentoplastie ssi jeune + instabilité Ménisque: Hydarthrose / blocage / instabilité Signe de Oudard / Grinding test Fissuration = hyperT1 méniscal Arthroscopie: suture ou méniscectomie Cheville: critères Ottowa Traitement fonctionnel = protocole RICE Traitement orthopédique à J7 (orthèse 3S) Fracture bi-malléolaire: Cl° de Duparc: inter-tuberculaire ++ Rechercher luxation / phlyctènes  Maisonneuve: radio jambe / nerf Réduction-ostéosynthèse  Immobilisation botte plâtrée 3M  Classification de Neer (fragments) Ex. bilatéral et comparatif Avant réduction / par écrit N. circonflexe / tête humérale Retirer les bagues Kinésithérapie précoce Genou = respect indolence Ménisque / hanche / pouls Radios du genou: cf luxation Pratique sportive / profession Ménisques = tester ligaments Méniscectomie = économe Critère d’Ottawa (3) Cs de contrôle à J3-J7 Réduction en urgence Diastasis tibio-fibulaire  Education patient plâtre SAT-VAT si lésion cutanée

Fiche de synthèse

Item n°43 - Problèmes posés par les maladies génétiques, à propos : d'une maladie chromosomique : la trisomie 21 ; d'une maladie génique : la mucoviscidose ; d'une maladie d'instabilité : le syndrome de l'X fragile

Objectifs CNCI Expliquer les bases du conseil génétique, les possibilités de diagnostic prénatal (modalités et options de prise en charge dans le cadre d'une maladie d'une particulière gravité) Expliquer la prescription des tests génétiques : organisation et aspects réglementaires (voir item 8) Expliquer les problèmes liés à la maladie et les retentissements de l'arrivée d'un enfant souffrant de maladie génétique sur le couple et la famille. Diagnostiquer la trisomie 21, en connaître l'évolution naturelle et les principales complications. Recommandations Evaluation des stratégies de dépistage de la trisomie 21 - HAS 07 Stratégie dépistage T21 - JORF 2009  Mucoviscidose: Protocole national de diagnostic et de soins pour une maladie rare - HAS 06 Polycopié national: Problèmes posés par les maladies génétiques  - Collège Pédiatrie, 8ème édition (2021) Place des tests ADN libre circulant dans le sang maternel dans le dépistage de la trisomie 21 foetale / HAS / 2017 Mucoviscidose - PNDS / HAS / 2017 Mots-clés À savoir PVC (11SA) / PLA (15SA) / PSF: 20 T21 libre / robertsonienne / mosaïque Dépistage: âge + clarté + marqueurs PLA si risque > 1/50 / atcd / s. écho Dysmorphie: yeux / cou / mains (2) Hypotonie et hyperlaxité (Moro ~) Retard psycho-moteur / intellectuel Malformations: cardio / digestif / A.V C°: inf / hypothyr / ortho / ORL / LA Infections / vaccins / surveillance Education / kiné / psychoM / soutien MDPH-CDAPH / AEEH / ALD 100% Muco.: T° AR / CFTR / mut. ΔF 508 Dépistage: TIR +/- CFTR +/- sueur Respiratoire: DDB / infections / TVO Digestif: IPExo. / occlusions / retard Test de la sueur: [Cl-] > 60mM = (+) Colonisation pseudomonas / S: 40ans PluriD avec coordination par CRCM Kiné / ABT / aérosols / vaccins / O2 Régime HC / EPG / Vit. / NE / laxatif Surveillance Cs-ECBC-RTx: 1x/3M X fragile: CGG / liée à l’X / FMR-1 Pré-mut. 50-200 / complète si > 200 Retard mental / dysmorphie / macro. Trouble du comportement (THADA) Orthophonie / ORL / MDPH-CDAPH Consentement éclairé écrit Ig anti-D si PLA-PVC sur Rh- Globale et pluri-disciplinaire Kinésithérapie respiratoire Retard mental = X fragile

Questions isolées

LCA n°3 - Questions Isolées

Non fait
Questions isolées

LCA n°1 - Questions Isolées

Non fait
Questions isolées

Annales n°3 - Questions Isolées

Non fait
Questions isolées

Annales n°2 - Questions Isolées

Non fait
Questions isolées

Annales n°1 - Questions Isolées

Non fait