Mon Flux

Fiche de synthèse

ITEM n°26 - Prévention des risques foetaux : infection, médicaments, toxiques, irradiation

Objectifs CNCI Expliquer les éléments de prévention vis-à-vis des infections à risque foetal. Préciser les particularités de la pharmacocinétique des médicaments chez la femme enceinte et les risques des médicaments durant la grossesse. Donner une information sur les risques liés au tabagisme, à l'alcool, à la prise de médicaments ou de drogues (substances psycho-actives), à l'irradiation maternelle pour la mère et le fœtus. Recommandations CC : Prise en charge de l’herpès cutanéo-muqueux chez le sujet immunocompétent ANAES 01 CC: Grossesse et tabac ANAES 04 CC: Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse HAS 09 Polycopié National: Gynécologie / Obstétrique Recommandations HAS mai 2016 - Diagnostic par détection virale et/ou sérologie des infections à virus herpes simplex et varicelle-zona dans le cadre mère-enfant Mots-clés A savoir Toxoplasmose: MHD (4) / sérologie / test d’avidité / amniocentèse à +4S / spiramycine +/- biT curative Rubéole: surdité / 13-18SA / IMG Syphilis: extencilline ssi > M4 (18SA) CMV: MHD / sérologie /écho +/-PCR SGB: PV M8 / amox IV 2g + 1g/4h HSV: PI  VHB: sérothérapie / vaccin / toilette VHC: IFN anténatal si CV ↑ / toilette VIH: ARV (M > T2 / NN 3S) / AVB Varicelle: acv PO < 20SA / IV < 1S BK: INZ + EMB T1-T2 +/- RMP T3 Base de pharmacovigilance / terme Rubéole / varicelle / Coq. en PP si (-) Tabac: GEU / HRP / RCIU / MAP MSN SAF: RCIU / dysmorphie / retard / malformation Irradiation: pas de risque si < 10cGy Spiramycine PO en urgence Vaccination rubéole en PP Syphilis = bilan IST / partenaire Fièvre = listériose +/- DDASS PV ou ECBU SGB (+) = ABP Ag HBS à M6 obligatoires VHC (+) = sérologie VIH VIH = allaitement CI en PP Mdts contre-indiqués (9) Sevrage alcool / tabac Ne pas CI un examen radio

Màj : 09/07/2017
Fiche de synthèse

ITEM n°173 - Prescription et surveillance des anti-infectieux chez l'adulte et l'enfant (voir item 326).

Objectifs CNCI Prescrire et surveiller un traitement anti-infectieux. Antibiotiques Évaluer la pertinence d'une prescription d'antibiotiques. Exposer les enjeux d'une utilisation des antibiotiques non conforme aux recommandations de bonne pratique clinique. Préciser les critères de choix d'une antibiothérapie probabiliste. Connaître les principales indications thérapeutiques et les principaux effets indésirables d'au moins un représentant des familles d'antibiotiques suivantes : pénicillines du groupe G ou V, pénicillines du groupe A ; associations comportant un  inhibiteur des bêtalactamases ; pénicillines du groupe M ; céphalosporines de seconde et troisième générations ;  macrolides, lincosanides, aminosides ; cotrimoxazole, quinolones ; les glycopeptides et les pénèmes. Analyser les causes d'échec d'une antibiothérapie ; savoir réévaluer une antibiothérapie. Antiviraux Connaître les principales molécules antivirales anti Herpesviridiae. Connaître les principales indications et modalités d'utilisation des antiviraux au cours de la grippe. Connaître les classes d'antirétroviraux disponibles et leurs principaux effets indésirables Antiparasitaires Connaître les principales molécules antiparasitaires et leurs indications. Antifongiques Connaître les principales molécules antifongiques, leurs indications et modalités d'utilisation. Bon usage des anti-infectieux Connaître les principales situations cliniques nécessitant une documentation microbiologique. Connaître l'impact écologique des anti-infectieux et les facteurs d'émergence de la résistance aux antiinfectieux. Connaître les principales situations cliniques en infectiologie ne relevant pas d'une prescription d'anti-infectieux. Connaître les recommandations de prise en charge des patients porteurs ou susceptibles de porter des bactéries hautement résistantes. Préciser les critères de choix de l'antibioprophylaxie dans le cadre chirurgical. Connaître l'organisation de la lutte contre les infections associées aux soins dont la surveillance des infections du site opératoire ; Expliquer les mesures de prévention des principales infections associées aux soins (voir item 4). Connaître le rôle du référent en infectiologie d'un établissement. Recommandations AFSSAPS 11 (Nitrofurantoïne) AFSSAPS 11 (Péni M) AFSSAPS 11 (Nizoral®) AFSAPPS 11 Aminosides ANSM 12 Légionellose Polycopié national: Pilly 2016 Pilly 2010: Prescription et surveillance des antibiotiques Mots-clés A savoir ABT bactéricide: CMI ~ CMB Germe résistant: CMI > [ABT] R: acquisition (2) / mécanimes (4) Suivi: défervescence / observance Si échec: traitement (3) / foyer (3) / NI (3) Grossesse: cyclines / FQ / aminoside C3G inactives sur listéria: amox. x2 Anti-pyocyanique: fortum / tazocilline Aminoside: néphrotoxicité-ototoxicité Sulfamides: Lyell / hémato: ac folique 2 INTI + 1 IP/r si CD4 < 350/mm3 VHC = INFα-PEG / ribavirine 6-12mois Aciclovir si PI ou ≥ 6 récurrences/an Grippe: Tamiflu 5J : < 48h Bilan bactério avant l’ABT Réévaluation à 48H puis J7 Fièvre persistante = 3×3

Màj : 22/09/2017
Fiche de synthèse

ITEM n°165 - Infections à VIH.

Objectifs CNCI Informer et conseiller en matière de prévention de la transmission du VIH. Connaître les situations justifiant la prescription d'une sérologie VIH. Interpréter les résultats d'une sérologie VIH et en annoncer le résultat. Reconnaître une primo infection par le VIH. Prévenir et reconnaître les principales complications infectieuses associées au VIH. Connaître et savoir dépister les principales complications non infectieuses associées au VIH. Connaître les grands principes du traitement antirétroviral, de son suivi et de son observance. Dépister une infection à VIH au cours de la grossesse et en organiser la prise en charge. Recommandations Guide - Affection de longue durée : Infection par le VIH / HAS / 2007 Dépistage de l’infection par le VIH en France / HAS / 2008 Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH / Groupe d'experts / 2010 Primo-infection à VIH / Rapport Morlat / 2016 Infection VIH-2 ; Diversité des VIH-1 / Rapport Morlat / 2016 Résistance du VIH-1 aux antirétroviraux / Rapport Morlat / 2016 Initiation d'un premier traitement antirétroviral / Rapport Morlat / 2016 Polycopié national : Infection à VIH - ECN.Pilly 2016 Mots-clés A savoir VIH: phases: PI / latence / SIDA Dépistage: ELISA +/- WB sur 2nd plt Consultation d’annonce spécifique PI: polyADP / PG / mononucléosique ARN (J10) / p24 (J15-30) / Ac (J30) Lymphadénopathie persistante g. (3) Addictions / socio-éco / vaccinations Pesée / ADP-HSMG / buccal / OG WB / CD4 / charge virale / génotype co-inf.-M.opp (6) / bilan préARV (6) ES des ARV = FdR CV → MCV ++ Sd infl. de restauration immunitaire 2 INTI + 1 IP/r (Truvada-Kalétra) CD4 < 200  = prophylaxie: Bactrim Vaccination / ALD 100% / socio-psy Pneumocystose: toute dyspnée fébrile GDS / RTx: interstitiel / fibro-LBA Bactrim forte PO 3S puis relais P° II Toxoplasmose: dvt tout signe neuro TDM: abcès en cocarde suffit au traitement Malocide + Adiazine 6S puis relais P° Rétinite à CMV: FO et PCR suffisent Ganciclovir IV 3S / Valganciclovir Consentement du patient Dépistage sujets contacts Déclaration à l'ARS Globale et pluridisciplinaire CD4 < 500/mm3 = traitement ARV Education: observance +++ Prise en charge des FdR CV Port du préservatif Bactrim/PS = ac. folinique Contre-indication du BCG

Màj : 06/01/2019
Dossier progressif

ECNI - DECEMBRE 2016 - Abdoulaye Story

De garde aux urgences le 1er décembre, vous recevez Monsieur R, 26 ans, pour un syndrome fébrile avec myalgies, céphalées et arthralgies évoluant depuis l'avant-veille. "Hier ça allait mieux, mais depuis ce matin ça recommence alors je me suis dit qu'il fallait venir..." Monsieur R est informaticien et présente pour principaux antécédents un tabagisme actif à 9 Paquets-année, une fracture du fémur droit sur AVP en 2010 et une appendicectomie pour appendicite en 2013, ainsi qu'un asthme intermittent depuis l'enfance sans acutisation majeure depuis l'adolescence. Lui et son "mec du moment" comme il le désigne (Monsieur V) qui vous écoute d'ailleurs attentivement de l'autre bout de la pièce, sont revenus il y a 17 jours d'un séjour de 2 semaines au Sénégal. Ils ont pris toutes les précautions nécessaires, puisqu'ils ont suivi un prophylaxie antipalustre par doxycycline + mesures antivectorielles et se sont mis à jour de leur DTP en même temps qu'ils se sont vaccinés contre le VHA, la fièvre jaune et la typhoïde. Leur voyage les a autant emmenés en zones rurales que dans les grandes villes, agrémentant leurs journées de baignades en eaux douces ou sur les plages de la côte atlantique. Les constantes sont :- GCS = 15- T° = 38,6- FC = 99- FR = 21- PA = 149/98- Examen neurologique normal- Examen cardiovasculaire normal- examen abdominal : sensibilité abdominale diffuse Un interrogatoire un peu plus poussé arrive à mettre en évidence une éruption exanthèmateuse durant le séjour : "ah oui oui oui, j'étais devenu tout rouge ! d'ailleurs on s'amusait à laisser nos empreintes sur mon torse et mon dos. Mais qu'est-ce que c'était douloureux !" ponctue monsieur R.

Màj : 18/12/2016
Non fait
Questions isolées

Hématologie n°1 - Questions Isolées

Màj : 02/10/2015
Non fait