Mon Flux

Questions isolées

Annales n°3 - Questions Isolées

Non fait
Questions isolées

Annales n°2 - Questions Isolées

Non fait
Fiche de synthèse

Bonus n°2.2 - Endométriose

Définitions endométriose : maladie chronique à point de départ gynécologique = présence de tissu endométrial en dehors de la cavité utérine adénomyose : infiltration diffuse ou focale du myomètre par des cellules endométriales parfois associée à l'endométriose Pour comprendre localisations ectopiques variables → lésions variées → symptômes variés potentiel évolutif variable selon la lésion peut concerner de multiples organes et être responsable d'infertilité caractéristique principale de l'endométriose : survenue cyclique des symptômes (rythmé par les règles) les traitements doivent couvrir une période s'étendant de la puberté à la ménopause Physiopathologie plusieurs types de lésions d'endométriose / caractéristique histologique commune = tissu endométrial entouré d'un stroma ce tissu se comporte comme l'endomètre : croissance cyclique puis desquamation et hémorragie (en période menstruelle) mais contrairement à l'endomètre : impossibilité d'évacuer le sang et les cellules desquamées → réaction inflammatoire locale cyclique plusieurs théories pour expliquer la provenance de ce tissu endométriosique la plus vraissemblable est celle du reflux tubaire du sang menstruel → dissémination sur le trajet de circulation du liquide péritonéal d'implants d'endométriose (comme dans les métas du cancer de l'ovaire) 3 catégories de lésions d'endométriose : lésions superficielles péritonéales : petite taille aspect varié (rouges, florides, hémorragiques, brunâtres, blanches étoilées...) lésions kystiques ovariennes : = invaginations avec pour point de départ la surface ovarienne contient un liquide visqueux marron chocolat (= cellules détruites et sang dégradé au fil des mois) nodules profonds sous-péritonéaux lésions fibreuses (composante musculaire > endométriale) = tumeurs bénignes infiltrant les organes pelviens (ligaments utéro-sacrés, vagin, tube digestif, vessie, uretères...) évolution des lésions d'endométriose : constitution d'adhérences intrapelviennes et intra-abdominales modifications de l'architecture pelvienne et des organes le tout : source de phénomènes douloureux et/ou infertilité association possible à l'adénomyose : = infiltration diffuse ou focale du myomèrte par les cellules endométriales → formation de microkystes endométriaux dans le myomètre → ménométrorragies / douleurs pelviennes / infertilité ... remarques : évolution imprévisible et variable d'une patiente à l'autre (rapidité, gravité...) certaines patientes resteront toute leur vie avec des lésions superficielles, d'autres auront toutes les lésions en moins de 10 ans...

Fiche de synthèse

Item n°158.1 - Infections sexuellement transmissibles (IST) - Infections génitales de la femme. Leucorrhées.

Objectifs CNCI Diagnostiquer et traiter une gonococcie, une chlamydiose, une syphilis récente et tardive, une infection génitale à HPV, une trichomonose Connaître les principes de la prévention et du dépistage des IST, notamment chez les partenaires. Connaître les principes de prévention et dépistage des infections à HPV, frottis et vaccination. Recommandations RPC IST  AFSSAPS 05 Polycopié national: Infections génitales de la femme: Salpingites Infections génitales de la femme: Leucorrhées Reco CNGOF 2018 Reco SFD 2016 Mots-clés A savoir Infection utéro-annexielle / IG haute II à une IST à chlamydia trachomatis Voie ascendante (IST-IU) / iatrogène Douleur à la mobilisation / leucorrhée PV-PCR / écho / NFS-CRP / hémoC Coelioscopie: à visée triple (D+P+T) C°: abcès-péritonite / GEU-stérilité bi-ABT: augmentin + doxyclicline 3S Coelio: adhésiolyse /drainage /toilette MA aux IST / contraception / soleil Différencier leucorrhée physio/patho Candida: blanchâtre / prurit / PV (2) → MHD / antifongique: ovule + crème Trichomonas: verdâtre / nauséabonde → bilan IST / ovule Flagyl® 1x/J 10J IST: asympt. / cervicite / bilan d’IST → biABT minute C3G IM + macro PO DDR / hCG / contraception Bilan IST / partenaire / éduP DIU +/- ablation et culture Information laparoconversion Leucorrhée = PV + salpingite IST cervicite: Cs contrôle J7