Mon Flux

Questions isolées

Dermatologie n°2 - Questions Isolées

Non fait
Fiche de synthèse

Item n°163 - Hépatites virales.

Objectifs CNCI Connaître les modes de transmission des différentes hépatites virales et les modalités de leur prévention. Prescrire et interpréter les examens sérologiques utiles au diagnostic. Connaître les grands principes du traitement et de la surveillance des hépatites chroniques B et C. Connaître les modalités de prévention. Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. Recommandations Collège d'Hépato-gastroentérologie 2021     HAS 2006, Guide ALD: VHB / Hépatite virale B HAS 2006, Guide ALD: VHC / Hépatite virale C Recommandations européennes (en anglais) : VHB: EASL 2012 VHC: EASL 2014 Mots-clés A savoir Sujets asymptomatiques +++/ dépistage VHB = ADN / VHC = ARN Ag HBs(+) ≥ 6M = VHB chronique Voyage / toxico / rapports / prof. Hépatite aiguë cytolytique bénigne Phase pré-ictérique: pseudo-grippal TA > 10N et écho N = hépatite aiguë Fulminante: IHC grave et délai < 2S Bilan: (+) / activité / C° / coM / préT Prise en charge à 100% Tests non invasifs dans hépatite C HepB chronique active : IFNα 12M / Analogue nucléos(t)idique illiimité VHC: antiviraux d'action directe  Hépatite: virale / alcool / médicament Mutant préC: HBe(-)/PCR(+) SdG: ex. sneuro / TP-F.V Sérologie VIH +/- FGE Arrêt alcool / médicaments Sujets contact / Déclaration PBH pour score METAVIR Bilan IST / autres sérologies Préservatif / contraception Vaccination  anti-VHA/VHB PCR ARN VHC à +12S

Fiche de synthèse

Item n°276 - Cirrhose et complications.

Objectifs CNCI Diagnostiquer une cirrhose. Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Décrire les principes de la prise en charge au long cours en abordant les problématiques techniques, relationnelles et éthiques en cas d'évolution défavorable. /td> Recommandations Collège d'Hépato-gastroentérologie 2021 HAS, Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée HAS 2007, Prise en charge des principales complications chez les malades atteints de cirrhose HAS 2008, Guide ALD: Cirrhoses HAS 2005, Indications de la transplantation hépatique Mots-clés A savoir Fibrose mutilante annulaire nécrose Micro/macro-nodules de régénération Alcool / hépatites virales / autres (7) HMG bord tranchant dysmorphique HPT: circulation collatérale / SMG IHC: angiomes / ictère / faetor, etc. Echo-doppler abdominal Score de Child-Pugh (stades A/B/C) Transplantation hépatique si stade C Prise en charge à 100% Ponction du liquide d’ascite (D/T) PNN > 250/mm3 = infection du LA Restriction hydro-sodée + anti-aldostérone + ponction évacuatrice ILA: céfotaxime 4g IV pendant 5J ABP de l’ILA: norfloxacine 400mg Perfusion d’albumine à J3-J5 si ILA REA / remplisage / somatostatine Ligature endoscopique des VO TP-TCA avant geste invasif Prise médicamenteuse Rechercher les 4 C° (TR) P° du DT / sevrage alcool PBH / histo / après  TP-TCA Sérologies (VHB et VHC) EOGD  initiale Education du patient et MHD Vaccinations VHA/VHB-G/P BB pour prévention des VO Bilan du terrain alcoolique Facteurs de décompensation Pesée pour suivi de l’ascite Compensation volémique Bilan infectieux si décompensation AINS CI si ascite EOGD que si stabilité hémoD VO: ABP / IPP / DT / P° II Encéphalopathie = sédatifs Eliminer toutes les causes d’IRA

Fiche de synthèse

Item n°165 - Infections à VIH.

Objectifs CNCI Informer et conseiller en matière de prévention de la transmission du VIH. Connaître les situations justifiant la prescription d'une sérologie VIH. Interpréter les résultats d'une sérologie VIH et en annoncer le résultat. Reconnaître une primo infection par le VIH. Prévenir et reconnaître les principales complications infectieuses associées au VIH. Connaître et savoir dépister les principales complications non infectieuses associées au VIH. Connaître les grands principes du traitement antirétroviral, de son suivi et de son observance. Dépister une infection à VIH au cours de la grossesse et en organiser la prise en charge. Recommandations Guide - Affection de longue durée : Infection par le VIH / HAS / 2007 Dépistage de l’infection par le VIH en France / HAS / 2008 Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH / Groupe d'experts / 2010 Primo-infection à VIH / Rapport Morlat / 2016 Infection VIH-2 ; Diversité des VIH-1 / Rapport Morlat / 2016 Résistance du VIH-1 aux antirétroviraux / Rapport Morlat / 2016 Initiation d'un premier traitement antirétroviral / Rapport Morlat / 2016 Polycopié national : Infection à VIH - ECN.Pilly 2016 Mots-clés A savoir VIH: phases: PI / latence / SIDA Dépistage: ELISA +/- WB sur 2nd plt Consultation d’annonce spécifique PI: polyADP / PG / mononucléosique ARN (J10) / p24 (J15-30) / Ac (J30) Lymphadénopathie persistante g. (3) Addictions / socio-éco / vaccinations Pesée / ADP-HSMG / buccal / OG WB / CD4 / charge virale / génotype co-inf.-M.opp (6) / bilan préARV (6) ES des ARV = FdR CV → MCV ++ Sd infl. de restauration immunitaire 2 INTI + 1 IP/r (Truvada-Kalétra) CD4 < 200  = prophylaxie: Bactrim Vaccination / ALD 100% / socio-psy Pneumocystose: toute dyspnée fébrile GDS / RTx: interstitiel / fibro-LBA Bactrim forte PO 3S puis relais P° II Toxoplasmose: dvt tout signe neuro TDM: abcès en cocarde suffit au traitement Malocide + Adiazine 6S puis relais P° Rétinite à CMV: FO et PCR suffisent Ganciclovir IV 3S / Valganciclovir Consentement du patient Dépistage sujets contacts Déclaration à l'ARS Globale et pluridisciplinaire CD4 < 500/mm3 = traitement ARV Education: observance +++ Prise en charge des FdR CV Port du préservatif Bactrim/PS = ac. folinique Contre-indication du BCG

Dossiers progressifs

ECNI - DECEMBRE 2016 - Abdoulaye Story

De garde aux urgences le 1er décembre, vous recevez Monsieur R, 26 ans, pour un syndrome fébrile avec myalgies, céphalées et arthralgies évoluant depuis l'avant-veille. "Hier ça allait mieux, mais depuis ce matin ça recommence alors je me suis dit qu'il fallait venir..."

Monsieur R est informaticien et présente pour principaux antécédents un tabagisme actif à 9 Paquets-année, une fracture du fémur droit sur AVP en 2010 et une appendicectomie pour appendicite en 2013, ainsi qu'un asthme intermittent depuis l'enfance sans acutisation majeure depuis l'adolescence.

Lui et son "mec du moment" comme il le désigne (Monsieur V) qui vous écoute d'ailleurs attentivement de l'autre bout de la pièce, sont revenus il y a 17 jours d'un séjour de 2 semaines au Sénégal. Ils ont pris toutes les précautions nécessaires, puisqu'ils ont suivi un prophylaxie antipalustre par doxycycline + mesures antivectorielles et se sont mis à jour de leur DTP en même temps qu'ils se sont vaccinés contre le VHA, la fièvre jaune et la typhoïde. Leur voyage les a autant emmenés en zones rurales que dans les grandes villes, agrémentant leurs journées de baignades en eaux douces ou sur les plages de la côte atlantique.

Les constantes sont :
- GCS = 15
- T° = 38,6
- FC = 99
- FR = 21
- PA = 149/98
- Examen neurologique normal
- Examen cardiovasculaire normal
- examen abdominal : sensibilité abdominale diffuse

Un interrogatoire un peu plus poussé arrive à mettre en évidence une éruption exanthèmateuse durant le séjour : "ah oui oui oui, j'étais devenu tout rouge ! d'ailleurs on s'amusait à laisser nos empreintes sur mon torse et mon dos. Mais qu'est-ce que c'était douloureux !" ponctue monsieur R.

Non fait