Item 218 - Éosinophilie

Signaler

Résumé

Objectifs CNCI
  • Devant une éosinophilie, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents
Recommandations
Mots-clésA savoir
  • Hyperéosinophilie: PNE > 500/mm3
  • Atopie / parasitoses / mdts / cancer
  • Sérologies VIH / VHC / toxocarose
  • Atopie: prick-tests / enquête allergène
  • Mdts (β-lactamines / AE): DRESS
  • SHE: PNE > 1500 / ≥ 6M / cardio
  • Prise médicamenteuse
  • Ex. aires ganglionnaires
  • Atopie: PNE < 1500/mm3

Généralités

Définition

  • Hyperéosinophilie = PNE > 500/mm3, sur plusieurs hémogrammes successifs
  • Discrète: < 1500/mm3 - Modérée: 1500-5000/mm3 - Franche: > 5000/mm3

Principes diagnostiques devant une hyperéosinophilie +++

  • 2 causes fréquentes
    • Atopie dans pays développés (PD)
    • Parasitoses dans pays en voie de développement (PVD)
  • 2 causes à toujours rechercher
    • Médicaments → interrogatoire
    • Hémopathie → NFS-P +/- myélogramme-BOM
  • 1 diagnostic d’élimination
    • Syndrome d’hyperéosinophilie idiopathique

Orientation étiologique selon le taux de PNE

  • PNE < 1500/mm3
    • Atopie ++
    • Parasitoses (oxyure, tænia, anguillulose, ascaridiose, hydatidose)
    • Insuffisance surrénale
    • Tuberculose
    • Connectivites
    • Toute cause d'hyperPNE > 1500/mm3
  • PNE > 1500/mm3
    • Parasitoses
    • Cancers et hémopathies +++ : LH, LNH, syndromes myéloprolifératifs (LMC), LA, cancers solides
    • Iatrogénie : β-lactamines, sulfamides, anti-épileptiques, allopurinol, AINS, ranélate de strontium
    • Autres : VIH, vascularites, déficit immunitaire, syndrome hyperéosinophilique

Orientation diagnostique

Examen clinique

  • Interrogatoire (+++)
    • Terrain: atcd atopiques / cancer / exposition professionnelle
    • Prises: médicamenteuse (à savoir) / atcd de radio-chimiothérapie
    • Anamnèse: notion de voyage / installation / évolution
    • Signes fonctionnels
      • Signes généraux: fièvre / asthénie / amaigrissement
      • Signes digestifs: douleur abdo / diarrhée / prurit anal
      • Signes respiratoires: rhinite / asthme: toux – dyspnée
  • Examen physique
    • Examen des aires ganglionnaires (schéma): ADP / HSMG (à savoir)
    • Rechercher une éruption cutanée / des myalgies / des troubles neuro, etc.

Examens complémentaires

  • Pour diagnostic positif: hémogramme + frottis
    • Hyperéosinophilie = PNE > 500/mm3 – à quantifier
    • Rechercher une anomalie orientant vers hémopathie: cytopénie, etc.
  • Pour diagnostic étiologique
    • Bilan de 1ère intention
      • Electrophorèse des protides sériques
      • Iono-créatinine + bilan hépatique
      • Sérologies VIH VHB VHC / toxocarose
      • CRP-VS-calcémie (pour hémopathie)
      • ECG 12 dérivations
    • Si orientation vers atopie (cfAutonomie et dépendance chez le sujet âgé)
      • Examen parasitologique des selles (EPS) pendant 3j sur selles fraîches
      • Sérologie selon la géographie: parasitose « exotique » ou non (cf infra)
  • N.B. : pas de corrélation entre l'intensité et la gravité de l'éosinophilie
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés