Item 219 - Pathologie du fer chez l'adulte et l'enfant

Signaler

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer une carence ou une surcharge en fer.
  • Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.
Recommandations
Mots-clésA savoir
  • CST / Ferritinémie
  • Hémochromatoses secondaires
  • Mutation HFE: C282Y / H63D
  • Enquête familiale / Cs génétique
  • Gycémie / ECG-ETT / hormones
  • Classification thérapeutique HAS 05
  • Saignées / traitement d’induction-d’entretien
  • Objectif: Ferrtinémie < 50 μg/L
  • Prise en charge à 100%
  • Rechercher toutes les localisations (6): bilan clinique et paraclinique
  • Génétique = consentement
  • Bilan cirrhose (VHB-VHC !)
  • PBH si cirrhose suspectée
  • Arrêt de l’alcool / tabac
  • Compensation hypovolémie

A. HEMOCHROMATOSE

Généralités

Définitions

  • Hémochromatose = surcharge en fer conduisant à des dépôts dans divers organes
  • On distingue:
    • Hémochromatose primitive = origine génétique: mutation de la HFE
    • Hémochromatose secondaire = surcharge en fer acquise

Métabolisme du Fer

  • Stock total ~ 4g (dont 70% dans GR) / Absorption: duodénum + jéjunum proximal
  • Protéines impliquées
    • DMT1 : sur entérocytes des villosités = permet l’absorption du fer
    • HFE : régulateur de l’entrée du fer: module l’affinité du R à la transferrine
    • Transferrine : transport du fer / délivre en périphérie (ex-sidérophiline)
    • Ferritine : stockage / plasmatique + hépatocytaire / rapidement mobilisable
    • Hémosidérine : protéine de stockage du fer / lentement mobilisable
    • Hepcidine : inhibiteur du transport du fer
  • Si surcharge martiale
    • Marqueur le plus précoce = CST
    • Marqueur le plus fiable = ferritinémie

Bilan martial normal:

  • Coefficient de saturation de la transferrine (CST) = 25-40%
  • [Ferritine] pl: (H) = 50-300 μg/L ; (F) = 50-200 μg/L
  • [Fer] pl = 12 – 25 μmol/L
  • [Transferrine] pl = 2 – 4 g/L

Hémochromatose primitive

  • Transmission autosomique récessive / pénétrance incomplète / expressivité variable
  • Due à une mutation du gène de la HFE +++
    • Maladie fréquente: p = 3/1000 en France
    • 2 mutations : C282Y et H63D / homozygotes C282Y/C282Y dans 90% des cas
    • Pénétrance si homozygotes: clinique = 40% mais biologique (CST > 45%) = 100%
  • Conséquences
    • HFE mutée = augmentation de l’absorption duodénale du fer
    • Dépôts de fer libre dans de tissus = foie / coeur / pancréas / peau / hypophyse
    • Diminution de la synthèse d'hepcidine par le foie donc augmentation du fer par l'estomac
  • Remarques
    • Femmes « protégées » par pertes menstruelles: signes cliniques plus tardifs
    • La prise de vitamine C augmente l’absorption donc aggrave l’hémochromatose

Diagnostic

Examen clinique

  • Interrogatoire
    • Atcd familiaux d’hémochromatose +++ (transmission AR) / origine bretonne
    • Rechercher une cause d’hémochromatose II: hémolyse chronique / hépatopathie
  • Dépôts de fer = 6 localisations +++
    • Atteinte cutanée
      • « Mélanodermie sale » (grisâtre: cf dépôts fer + mélanine)
      • Répartition « addisonienne »: plis de flexions / cicatrices +/- atteinte unguéale
    • Atteinte hépatique
      • Hépatomégalie « dure / à bord inférieur tranchant » / asthénie +++
      • Cirrhose: signes d’insuffisance hépato-cellulaire (6) / d’hypertension portale (4)
      • Complications: hémorragie digestive / ascite / encéphalopathie / CHC
    • Atteinte cardiaque
      • Cardiomyopathie dilatée (CMD) de survenue tardive
      • +/- complications: troubles de la conduction/ trouble du rythme (FA+++)/ insuffisance cardiaque
    • Atteinte pancréatique
      • Insuffisance endocrine = diabète secondaire (dans 60-80% des cas)
      • !! Remarques
        • pas d’insuffisance pancréatique exocrine dans hémochromatose
        • il s’agit d’un diabète secondaire (et non d’un D1 même si carence)
    • Atteinte hypophysaire
      • Insuffisance gonadotrope +/- complications (ostéoporose +++) cfAutonomie et dépendance chez le sujet âgé)
      • Prophyrie cutanée tardive
      • Hépatosidérose dysmétabolique (+/- associée à une arthropathie mimant le rhumatisme de l'hémochromatose)
      • Hyperférritinémie franche contrastant avec le CSS normal. ttt: PEC des anomalies métaboliques + court programme de saignées ( objectif ferritine autour de 100ng/mL)
  • Causes d’augmentation de la ferritinémie sans surcharge en fer
    • Syndrome inflammatoire +++
    • Hémolyses chroniques / hépatopathies chroniques / éthylisme
    • Autres: dénutrition / SN / rhabdomyolyse / chimiothérapie…
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés