Item 250 - Troubles nutritionnels chez le sujet âgé

Signaler

Résumé

Objectifs CNCI
Connaître les spécificités des troubles nutritionnels du sujet âgé

Généralités

Dénutrition protéino-énergétique : déséquilibre entre apports et besoins de l’organisme

  • --> entraine ou aggrave un état de fragilité ou de dépendance et favorise les co-morbidités
  • 4 à 10% des sujets âgés (SA) à domicile
  • 15 à 40% en institution
  • 30 à 70% à l’hôpital

Dénutrition du SA (1 critère suffit) :

  • Perte de poids : ≥ 5% en 1 mois, ou ≥ 10% en 6 mois
  • IMC : < 21kg/m²
  • Albuminémie : < 35g/L (à interpréter selon l’état inflammatoire à dosage CRP)
  • MNA global : < 17

Dénutrition sévère du SA (1 critère suffit) :

  • Perte de poids : ≥ 10% en 1 mois, ou ≥ 15% en 6 mois
  • IMC : < 18kg/m²
  • Albuminémie : < 30g/L (à interpréter selon l’état inflammatoire à dosage CRP)

Surpoids du SA :

  • < 70 ans : intérêt de maintenir IMC < 30kg/m² pour le contrôle des risques cardio-vasculaires
  • >75 ans : risque majeur de dénutrition : CI des régimes restrictifs
  • ATTENTION : un sujet en surpoids ou obèse peut être dénutri ou sarcopénique (cf critères dénutrition)

Nutrition normale

  • chez le SA en bonne santé : besoins en nutriments semblables à ceux de l’adulte jeune :
    • énergie 30 à 35 kcal/kg/j
    • eau 2 à 2,5L/j dont 1L de boisson
    • calcium :1200 mg/j
    • Phosphore : 800 mg/j
    • Magnésium : 400 mg/j
    • Fe : 10 mg/j
  • Dépense énergétique du suet agé :
    • dépense de repos : 60% de la dépense totale
    • dépense thermique alimentaire : 10% de la dépense totale
    • dépense de l'acti physique : variable / diminue avec l'âge

Facteurs de risque

Facteurs de risque sans lien avec l’âge :

  • Cancers
  • Défaillances d’organe
  • Pathologies digestives (malabsorption, maldigestion)
  • Alcoolisme chronique
  • Pathologies infectieuses ou inflammatoires chroniques
  • Toutes situations entrainant diminution des apports alimentaires, augmentation des besoins énergétiques ou malabsorption (cf. nutrition classique)

Facteurs de risque plus spécifiques du SA :

  • Psycho-socio-environnementaux :
    • isolement
    • MALTRAITANCE,
    • faible niveau socio économique
    • hospitalisation, institutionnalisation
  • DEPENDANCE pour les actes de la vie quotidienne (prise alimentaire, préparation, achats…)
  • Troubles buccodentaires : appareillage inadapté, sécheresse buccale, dysgueusie, candidose
  • Troubles de la déglutition : pathologies ORL et neurologiques
  • Troubles psychiques/psychiatriques : dépression, deuil
  • Syndromes démentiels
  • Traitements médicamenteux au long cours :
    • POLYMEDICATION
    • corticoïdes
    • traitements entrainant dysgueusie (IEC) /sécheresse buccale (anticholinergiques)
    • anorexie (antibiotiques, IRS)
    • somnolence (psychotropes, morphiniques)
    • troubles digestifs (antibiotiques, colchicine, morphiniques)…
  • Toutes affections aiguës (dont infections) ou décompensations de maladie chronique et DOULEUR
  • REGIMES restrictifs : sans sel, diabétique…
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés