Item 112 - Exanthème et érythrodermie de l'adulte et de l'enfant
Dernière mise à jour le 19/01/2019 par David Sulman
Fiche à jour

Signaler

Mises à jour

19/01/2019

Mise à jour majeur selon référentiel 2017/18 + QCM tombés - Ajout des éléments cliniques en faveur d'un exanthème médicamenteux - Ajout d'une partie sur les médicaments le plus fréquents en cause dans les exanthèmes - Ajout d'une partie examen para-clinique comme cité dans le référentiel - Partie plus complète sur ESN avec ajout des complications notamment - Partie plus complète sur la rubéole avec ajout notamment des délais incubations et de l'éviction non nécessaire - Partie plus complète sur la Rougeole avec délais d'incubation de contagiosité et d'éviction. - Ajout de détails sur le signe de Koplick ( tombable++) - Ajout du fait que maladie à déclaration obligatoire dans Rougeole et que du coup on se doit de réaliser sérologie ou PCR même si le diagnostic est clinique - Partie plus complète sur la primo-infection à parvovirus B19 avec délais d'incubation de contagiosité et d'éviction. - Partie plus complète sur la primo-infection à EBC avec délais d'incubation, de contagiosité, signes cliniques et inconstance de l'éruption ajoutée. - Ajout des autres causes plus rares d'exanthème morbiliforme - Partie plus complète sur la l'angine à SGA avec notamment : délai incubation / contagiosité /éviction / signes associés - Ajout du fait que tout érythrodermie doit être hospitalisée - Ajout des causes d'érythrodermies chez l'adulte qui manquaient sur la fiche - Ajout des causes d'érythrodermies chez le nourrisson et NN qui manquaient sur la fiche avec séparation moins de 3 mois d'age et plus de 3 mois - Ajout de précisions sur les critères diagnostiques clinique du Kawazaki même si repris dans d'autres items. - Ajout des arguments biologiques dans le Kawazaki - Ajout du fait qu'il existe dans l'érythrodermie une polyadénopathie généralisée quelle que soit l'étiologie - Ajout du taux de mortalité dans l'érythrodermie - Ajout du chiffre de 15% d'érythrodermie idiopathique

Résumé

Objectifs CNCI
  • Devant un exanthème ou une érythrodermie de l'adulte, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents
  • Savoir rechercher les éléments cliniques et éventuellement paracliniques en faveur d'une toxidermie médicamenteuse.
Recommandations
  • Polycopié National Dermatologie 2011
Mots-clés A savoir
  • Exanthème = érythème diffus aigu
  • Scarlatiniforme: SGA / choc toxique
  • Morbilliforme: MNI / rougeole / ME
  • Roséoliforme: syphilis / rubéole ESN
  • !! Toujours: VIH / Kawasaki / toxidermie
  • Erythrodermie: > 90% / desquamation / AEG
  • Causes: psoriasis / eczéma-DA / DRESS
  • Prise médicamenteuse
  • Sérologie VIH chez l’adule
  • Kawasaki = écho cardio
  • Erythrodermie = urgence / REA
  • Arrêt du médicament

A. EXANTHÈME

Généralités

Définitions

  • Erythèmerougeur du tégument congestive / non infiltrée / disparaissant à la pression
  • Exanthèmeéruption érythémateuse cutanée diffuse d’apparition aiguë (« rash »)
  • Enanthèmeatteinte érythémateuse touchant une muqueuse

!! En pratique: les diagnostics à ne pas rater (à savoir)

  • Chez l’enfant: Kawasaki
  • Chez l’adulte: primo-infection VIH / toxidermie / choc staphylococcique

Etiologies

Exanthèmes scarlatiniformes

  • Toxidermieprise médicamenteuse
  • Maladie de Kawasaki
  • Etiologies infectieuses = bactériennes ++
    • Scarlatine (streptocoque: SGA)
    • Choc toxique staphylococcique

Exanthèmes morbilliformes

  • Toxidermieprise médicamenteuse
  • Maladie de Kawasaki
  • Etiologies infectieuses = virales ++
    • Rougeole
    • Mégalérythème épidémique
    • Mononucléose
    • Primo-infection VIH

Exanthèmes roséoliformes

  • Toxidermieprise médicamenteuse
  • Etiologies infectieuses
    • Syphilis secondaire (tréponème)
    • Rubéole
    • Exanthème subit du nourrisson (HHV6)
    • Autres: fièvre typhoïde / PI à VIH / échovirus...
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 19/01/2019

Mise à jour majeur selon référentiel 2017/18 + QCM tombés - Ajout des éléments cliniques en faveur d'un exanthème médicamenteux - Ajout d'une partie sur les médicaments le plus fréquents en cause dans les exanthèmes - Ajout d'une partie examen para-clinique comme cité dans le référentiel - Partie plus complète sur ESN avec ajout des complications notamment - Partie plus complète sur la rubéole avec ajout notamment des délais incubations et de l'éviction non nécessaire - Partie plus complète sur la Rougeole avec délais d'incubation de contagiosité et d'éviction. - Ajout de détails sur le signe de Koplick ( tombable++) - Ajout du fait que maladie à déclaration obligatoire dans Rougeole et que du coup on se doit de réaliser sérologie ou PCR même si le diagnostic est clinique - Partie plus complète sur la primo-infection à parvovirus B19 avec délais d'incubation de contagiosité et d'éviction. - Partie plus complète sur la primo-infection à EBC avec délais d'incubation, de contagiosité, signes cliniques et inconstance de l'éruption ajoutée. - Ajout des autres causes plus rares d'exanthème morbiliforme - Partie plus complète sur la l'angine à SGA avec notamment : délai incubation / contagiosité /éviction / signes associés - Ajout du fait que tout érythrodermie doit être hospitalisée - Ajout des causes d'érythrodermies chez l'adulte qui manquaient sur la fiche - Ajout des causes d'érythrodermies chez le nourrisson et NN qui manquaient sur la fiche avec séparation moins de 3 mois d'age et plus de 3 mois - Ajout de précisions sur les critères diagnostiques clinique du Kawazaki même si repris dans d'autres items. - Ajout des arguments biologiques dans le Kawazaki - Ajout du fait qu'il existe dans l'érythrodermie une polyadénopathie généralisée quelle que soit l'étiologie - Ajout du taux de mortalité dans l'érythrodermie - Ajout du chiffre de 15% d'érythrodermie idiopathique