Item 146 - Angines de l'adulte et de l'enfant et rhinopharyngites de l'enfant.
Dernière mise à jour le 12/08/2018 par Julien Polo

Signaler

Mises à jour

12/08/2018

modification majeur: traitement de l'angine SGA chez l'enfant et l'adulte selon les dernières recommandations modification mineur: - complément du tableau distinguant l'angine bactérienne de virale - modification de l'âge pour l'indication des vasoconstricteurs dans le traitement des rhinopharyngites

20/07/2017

MAJ mineure : modification du code couleur

18/04/2017

Modifications mineures : fusion présentation clinique/étiologies, remise à jour de l'objectif de l'antibiothérapie en accord avec pilly 2016 Modifications majeures : développement de toute la partie complications locales/générales des angines et de l'amygdalectomie en accord avec le collège d'ORL 3ème édition

14/02/2017

- Corrections coquilles - Retrait Extencilline® (plus commercialisée) - Diphtérie : DO à l'ARS (la DDASS n'existe plus)

09/06/2016

Correction du traitement antibiotique de l'angine de Vincent et de l'angine diphtérique

Résumé

Objectifs CNCI
  • Connaître des principales formes cliniques des angines, leurs agents étiologiques et leurs complications
  • Connaître l'utilisation appropriée du test de diagnostic rapide (TDR)
  • Savoir prescrire le traitement approprié, antibiotique et/ou symptomatique, à un patient présentant une angine ou une rhinopharyngite
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • Angine : érythémateuse: virale / SGA
  • Pseudo-Mbraneuse: EBV / diphtérie
  • Ulcéro-nécrotique: Vincent/ AG / CS
  • Vésiculeuse: herpangine / herpétique
  • PM: vaccin DTP / pseudo-Mbnes (4)
  • C° post-SGA: infl. (4) / toxinique (2)
  • Phlegmon: AINS / trismus / refoulée
  • Paracétamol / bains de bouche / éduP
  • Amoxicilline 1g x2 (50mg/kg) pdt 6J
  • Diphtérie: sérothérapie / Péni G en IV
  • Augmentin + drainage si phlegmon
  • Amygdalectomie si: C° / récidive x3
  • Rhinopharyngite = complications ++
  • Pas d’ABT même si purulent / ADP
  • FdR rhinopharyngite récidivante (6)
  • MNI: asthénie / polyADP / SMG
  • NFS-frottis: Sd mononucléosique
  • MNI-test / Ac anti-VCA: confirme
  • MNI → tous les types d’angine
  • Angine érythémateuse = TDR
  • Angine UN = NFS / bilan IST
  • Contre-indication des AINS
  • Diphtérie: isolement / contacts
  • Déclaration obligatoire DDASS
  • Sérologie VIH dvt Sd monoN

A. ANGINES DE L’ENFANT ET DE L’ADULTE

Généralités

Définition

  • Angine = inflammation d’origine infectieuse des amygdales (amygdalite)
  • On distingue 4 formes cliniques selon l’aspect des amygdales (cf infra)

Epidémiologie

  • !! Fréquent : 8 à 9M de cas par an en France (et ABT: coût +++)
  • Infections ORL les plus fréquentes chez les enfants d’âge scolaire

Etiologies (cf forme clinique)

Orientation diagnostique

Examen clinique

  • Interrogatoire
    • Terrain: FdR de RAA (cf infra) / carnet de santé / statut vaccinal (diphtérie)
    • Prises: rechercher prise d’AINS +++
    • Anamnèse: évolution / notion de contage
    • Signes fonctionnels
      • odynophagiedouleur pharyngée spontanée
      • signes associésfièvre +++ / dysphagie / otalgie / toux / AEG
  • Examen physique
    • Prise des constantes: température / PA-FC / FR-SpO2
    • Examen ORL +++
      • Examen rhinopharyngé à l’abaisse-langue: détermine le type d’angine
      • Otoscopie bilatérale / rechercher oedème et/ou purpura du voile
    • Examen général
      • Examen cutané (recherche un rash)
      • Palpation des aires ganglionnaires (ADP satellites)
  • Formes cliniques et germes : selon l’aspect des amygdales
    • Angine érythémateuse (rouge): érythème, souvent virale +++, peut être le 1er point d'une scarlatine (absence de catarrhe rhinopharyngée)
      • retrouvée en cas d'oreillon, grippe, rougeole, rubéole, varicelle, poliomyélite...
    • Angine érythémato-pultacée (blanche): succède à la rouge++, exsudat pultacé (gris/jaune/punctiforme)
      • origine virale (MNI++) ou SGA, ou strepto non hémolytique, staph, pneumocoque, tularémie, toxoplasmose
    • Angine pseudo-membraneuse: recouvertes d’un enduit confluent nâcre/grisâtre
      • Deux étiologies à avoir en tête, virus EBV (séro MNI++) et diphtérie (absence vaccination ++)
      • autre causes possibles (rares) : staphb, strepto, pneumocoque, CMV, VIH 
    • Angine vésiculeuse: éruption vésiculeuse sur des amygdales érythémateuses
      • Herpes simplex virus type 1++ ou coxsackie (herpangine = sd pied/main/bouche)
    • Angine ulcéro-nécrotique ou angine de Vincent: érosion +/- ulcération unilatérale (≠ autres formes)
      • due à une association fusospirillaire, DD : cancer amygdale ou syphilis (Treponema Pallidum sur le prélèvement)
    • Angine gangréneuses, nécrosantes: sur terrain immunodépression, ne se rencontren plus dans la pratique
      • germes anaérobies

Examens complémentaires

  • Si angine érythémateuse: calcul du score de Mac Isaac +/- TDR (cf infra)
  • Si angine pseudo-membraneuse: NFS / MNI-test / prélèvement si aspect diphtérie
  • Si angine vésiculeuse: AUCUN (sauf suspicion d’abus sexuel → bilan IST)
  • Si angine ulcéro-nécrotique: NFS (à savoir) + VDRL-TPHA + bilan IST + prélèvement local
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 12/08/2018

modification majeur: traitement de l'angine SGA chez l'enfant et l'adulte selon les dernières recommandations modification mineur: - complément du tableau distinguant l'angine bactérienne de virale - modification de l'âge pour l'indication des vasoconstricteurs dans le traitement des rhinopharyngites