Item 169.3 - Zoonoses. Autres pathologies d'inoculation.

Signaler

Mises à jour

20/07/2017

Modif minime mise en page (code couleur)

05/03/2017

Corrections mineures ; Amélioration mise en page hydatidose + toxoplasmose : Suppression des doublons

20/10/2016

20/10/2016 : ajout Toxoplasmose

13/09/2016

13/09/2016 : mes à jour durée incubation pasteurellose

15/05/2016

Erreurs d'affichage Rickettsioses et Leishmanioses

04/04/2016

Ajout Leishmanioses

03/02/2016

Fièvre Q et Rickettsioses

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer et connaître les principes du traitement des principales zoonoses :
    • brucellose
    • fièvre Q
    • leishmaniose
    • toxoplasmose
    • maladie de Lyme
    • maladie des griffes du chat
    • pasteurellose
    • rickettsioses
    • tularémie
    • échinococcoses (hydatidose)
  • Connaître et expliquer les mesures préventives contre la rage.
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • Tétanos / pasteurellose / inf. / rage
  • Soins locaux (4) +/- exploration
  • ABP: Augmentin® 3x1g /J PO 5J
  • SAT: rappel (5-10) / vaccin (> 10)
  • Rage: vaccin si inconnu / Ig si grave
  • Surveillance vétérinaire / J0-J7-J14
  • Encéphalo-myéloradiculite: toujours mortelle
  • Tétanos: SAT +/- VAT
  • Plaie de main = chirurgie
  • Centre anti-rabique

Autres pathologies d’inoculation

Brucellose = fièvre de Malte = fièvre méditerranéenne

  • Germe : 
    • Coccobacilles Gram négatif, intracellulaires facultatifs, aérobies
    • 6 espèces dont 3 pathogènes : Brucella melitensis +++, B. abortus bovis ou B. suis
  • Réservoir : 
    • Ruminants domestiques (bovins, ovins, caprins) et porcins
    • Endémique du pourtour méditerranéen, sauf en France (< 50 cas/an)
  • Transmission : 
    • Directe : contact avec animaux malades, carcasses
    • Indirecte : produits contaminés (produits laitiers ± crudités ou viande), inhalation, voie conjonctivale 
  • Clinique : fièvre ondulante sudoro-algique
    • Forme aiguë : fièvre ondulante sudoro-algique, arthromyalgies, ADP, HSMG
    • Forme subaiguë/chronique : atteintes ostéo-articulaires, neurologiques, EI, hépatite, infection génitale 
  • Paraclinique : hémocultures / sérologie (Wright si aigu, IFI si chronique) / culture de foyer secondaire
  • Traitement : doxycycline associée à rifampicine ou gentamicine 
  • Prévention : surveillance et dépistage des cheptels, vaccination du bétail, pasteurisation du lait
  • Particularités : déclaration obligatoire !! (possible bioterrorisme ou maladie professionnelle)

Pasteurellose

  • Germe : infection bactérienne à Pasteurella multocida (BGN)
  • Réservoir : chat ++ / chien / autres mammifères / oiseaux / milieu extérieur
  • Transmission : morsure / griffure/ piqûre végétale
  • Clinique : incubation très courte (3 à 6h) caractéristique / œdème local rouge et douloureux / +/- écoulement purulent / traînée de lymphangite, adénopathies
  • Complications : cellulite / phlegmon des gaines / arthrite / bactériémie chez l'immunodéprimé
  • Paraclinique : hémocultures ou ex. bactério sur prélèvement local (coloration de Gram)
  • Traitement : amoxicilline (si allergie : doxycycline/céphalosporines) / !! maladie professionnelle (vétérinaires)
  • Prévention : antisepsie et antibioprophylaxie par Augmentin® post-morsure

Tularémie

  • Germe : infection bactérienne à Francisella tularensis (BGN)
  • Réservoir : rongeur (lièvre ++)
  • Transmission : morsure / tique / contact direct sur plaie / inhalation (bioterrorisme)
  • Clinique : ulcération cutanée locale +/- ADP purulente
  • Paraclinique : sérologie
  • Traitement : doxycycline pendant 14J

Leptospirose

  • Germe : Leptospira = bactérie spirochète / plusieurs sous-types
  • Transmission : morsure de rongeur (rat +++) / zoonose ubiquitaire
  • Clinique :
    • 1ère phase : syndrome grippal / ictère / puis intervalle libre (2-3J)
    • 2nde phase : syndrome hémorragique / péricardite / méningite
  • Paraclinique
    • Retentissement : rhabdomyolyse et IRA +++ / thrombopénie / ETT / PL
    • Positif : sérologie (ELISA) confirmée par le test de Martin et Pettit (test de micro-agglutination)
  • Traitement : symptomatique + ABT par pénicilline G ou A en IV pour ≥ 10J / vaccination ++
  • !! NPO déclaration en maladie professionnelle: égoutiers / agriculteurs / vétérinaires... 

Fièvre Q

  • Germe : Coxiella burnetii = bactérie intracellulaire
  • Transmission : 
    • Zoonose ubiquitaire : contamination par les animaux domestiques (ovins, bovins, caprins)
    • Transmission : inhalation d'aérosols contaminés / ingestion de produits laitiers / piqûres de tiques
  • Clinique :
    • Forme aiguë :
      • 3 semaines d'incubation
      • Hépatite fébrile / pneumopathie interstitielle uni ou bilatérale / ± fièvre isolée 
    • Forme chronique (patients ID, valvulopathie) : EI à hémoculture négative
    • Femme enceinte : MFIU, RCIU (++ si T1)
  • Paraclinique
    • Sérologie Coxiella burnetii
    • Signes associés : thrombopénie ± leuconeutropénie
  • Traitement 
    • Forme aiguë : doxycycline 2S 
    • Forme chronique : doxycycline + hydroxychloroquine (Plaquenil®) / durée prolongée (18-24M)

Rickettsioses

  • Germes : bactéries intracellulaire 
    • Groupe boutonneux : Rickettsia conorii
    • Groupe typhus : Rickettsia prowazekii (typhus épidémique) : transmission par poux du corps
  • Clinique : 
    • Fièvre boutonneuse méditerranéenne (FBM)
      • 1S d'incubation : syndrome pseudogrippal / céphalées / escarre d'inoculation (« tâche noire »)
      • Triade phase d'état : fièvre / escarre d'inoculation / éruption maculo-papuleuse généralisée et palmo-plantaire
    • Typhus épidémique 
      • Contexte de promiscuité (poux) / 1S d'incubation 
      • Fièvre élevée / éruption maculo-papuleuse / ± atteinte grave avec défaillance multi-viscérale
  • Paraclinique :
    • Sérologie / PCR (sang, escarre)
    • Signes associés : cytopénies, cytolyse hépatique
  • Traitement : doxycycline 5-7J (une DU suffi dans le typhus épidémique)

 Leishmanioses

  • Germe : protozoaire du genre Leishmania / zones tropicales + pourtour méditerranéen
  • Transmission : réservoir animal (chien, rongeurs) / transmission par piqûre de phlébotome / incubation de plusieurs semaines
  • Forme cutanée :
    • Physiopathologie : granulome inflammatoire localisé au niveau de la piqûre
    • Clinique :
      • Initialement : papule carmin infiltrée sur zone découverte
      • Évolution sur plusieurs mois : ulcération secondaire, croûte, bourrelet rouge indolore
      • Formes diffuses : possibles chez l'ID
    • Paraclinique : prélèvement cutané (bord de la lésion)
      • Examen direct : Leishmania
      • Culture sur milieu spécifique
    • Traitement local : antimoniés, cryothérapie...
  • Forme viscérale = « kala-azar » = fièvre noire
    • Physiopathologie : diffusion du parasite dans le système hématopoïétique (foie, rate, ganglions, moelle osseuse)
    • Clinique
      • AEG : fièvre hectique / amaigrissement / Sd anémique
      • SMG / HMG / ADP (mime une hémopathie !)
    • Paraclinique
      • NFS-P : anémie, leuconeutropénie, thrombopénie +/- pancytopénie
      • EPP : hypergammaglobulinémie polyclonale
      • Hémoculture et myéloculture + PCR (sang et moelle)
      • Sérologie (peu sensible chez l'ID)
    • Traitement : amphotéricine B liposomale

Echinococcose hydatique ou hydatidose ou kyste hydatique

  • Germe : œufs d'Echinococcus granulosus (petit ténia)
  • Réservoir :
    • Hôte définitif : chien
    • Hôte intermédiaire : mouton
    • Hôte accidentel : Homme
  • Transmission : 
    • Infestation de l'hôte définitif par ingestion de viscères de mouton
    • Transmission à l'Homme : contact direct avec chien infesté ou ingestion d'eau / d'aliments souillés par déjections canines
  • Lésion élémentaire : kystes tissulaires (hépatique 60%, poumon 30%, autres 10%)
  • Évolution : 
    • Calcification paroi du kyste
    • Augmentation progressive du volume du kyste
  • Complications :
    • Fissuration
    • Rupture dans un organe creux
    • Compression d'organes de voisinage
    • Surinfection
    • Anaphylaxie
    • Échinococcose secondaire (dissémination)
  • Clinique :
    • Asymptomatique +++ (découverte fortuite)
    • Symptômes = complications (compression d'organes / fissuration / rupture dans un organe creux) / fièvre / ictère / douleurs abdo 
  • Paraclinique :
    • Sérologie : positive dans 95% des cas si hydatidose hépatique
    • NFS : hyperéosinophilie
    • Imagerie abdo (écho ou TDM) : kyste liquidien unique ou kystes multiples à parois +/- calcifiées
    • RP (si hydatidose pulmonaire) : opacité(s) arrondie(s) intra-parenchymateuse(s) +/- images hydro-aériques en cas de fissuration bronchique
    • Contre indication absolue de la ponction-biospsie (dissémination +++)
  • Traitement :
    • Chirurgical :
      • Exérèse du kyste aussi souvent que possible
      • Si impossible ou incomplète : technique PAIR : Ponction - Aspiration - Injection (d'éthanol) - Réaspiration sous contrôle écho
    • Médical :
      • En plus du traitement chirurgical : albendazole (1 mois avant et 1 mois après)
      • Si geste chirurgical impossible (exérèse ou PAIR) : albendazole pendant plusieurs mois
  • Surveillance :
    • Négativation de la sérologie en 1 à 2 ans
    • Si augmentation du taux anticorps : dissémination
    • Surveillance fonction hépatique et leucocytes durant le traitement par albendazole

Toxoplasmose

  • Germe : Toxoplasma gondii (protozoaire)
  • Réservoir : hôte définitif = chat / infecte plusieurs animaux
  • Transmission :
    • Ingestion d'oocytes contenus dans les excréments de chats via l'alimentation (crudités mal lavées)
    • Ingestion de kystes via l'alimentation (viande mal cuite)
    • Transmission trans-placentaire
  • Cycle :
    • À partir du tube digestif, le parasite rejoint les ganglions mésentériques pour échapper au système immunitaire
    • Réactivation chez les immunodéprimés avec altération de l'immunité cellulaire (SIDA, greffe)
  • Clinique : 
    • Toxoplasmose aiguë du sujet immunocompétent (primo-infestation) :
      • 10-20% de formes symptomatiques
      • Asthénie / fièvre / polyadénopathies / céphalées / arthro-myalgies / éruption maculo-papuleuse / choriorétinite dans 5-10% des cas
      • Évolution spontanément favorable sans traitement
    • Toxoplasmose du sujet immunodéprimé : primo-infestation ou réactivation +++ de kystes au niveau cérébral ou oculaire
    • Toxoplasmose congénitale : d'autant plus grave qu'elle survient tôt dans la grossesse
  • Paraclinique : 
    • Infection aiguë :
      • Syndrome mononucléosique / cytolyse hépatique / hyperéosinophilie
      • Diagnostic spécifiquesérologie (IgM +/- IgG)
    • Réactivation :
      • Sérologie positive
      • Diagnostic direct = PCR (LCR, humeur aqueuse, liquide amniotique...)
  • Traitement :
    • Immunocompétent : pas d'indication à un traitement curatif
    • Immunodéprimé :
      • Pyriméthamine + sulfadiazine + acide folinique / 6 semaines
      • Surveillance NFS, fonction rénale, clinique
      • Prophylaxie secondaire avec même molécule mais à demi dose tant que CD4 < 200/mm3
    • Femme enceinte :
      • Si suspicion infestation : spiramycine
      • Si infestation confirmée : pyriméthamine + sulfadiazine + acide folinique jusqu'à l'accouchement
      • Si infestation non confirmée : spiramycine jusqu'à l'accouchement

Synthèse pour questions fermées

Quelles sont les 3 dates de certificat pour la surveillance vétérinaire d'un chien suspect ?
  • J0
  • J7
  • J14
Citez les 2 traitements d'un patient mordu par un chien suspect de rage ?
  • En CAR, sérothérapie + vaccination
Quel est le diagnostic à évoquer devant un oedème inflammatoire de la main après morsure de chien dans les 24h ?
  • Pasteurellose
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Détail de la dernière mise à jour

Date: 20/07/2017

Modif minime mise en page (code couleur)