Item 176 - Risques sanitaires liés aux irradiations. Radioprotection.

Signaler

Mises à jour

19/02/2017

Corrections de coquilles

Résumé

Objectifs CNCI
  • Préciser les risques biologiques liés à l'irradiation naturelle ou artificielle et savoir en informer les patients.
  • Expliquer les risques liés aux principaux examens radiologiques ainsi qu'aux actes interventionnels réalisés sous imagerie médicale.
  • Appliquer les principes de la radioprotection aux patients et aux personnels.
Recommandations
  • Collège de médecine légale et médecine du travail 2019
Mots-clés A savoir
  • Effets  / probabilistes
  • Principe de justification 
  • Principe d’optimisation
  • Principe de limitation des doses (LAE) 
  • Tabliers / écrans / loin / formation
  • Radioprotection = obligation
  • Information / consentement
  • Femme jeune = hCG 
  • Surveillance dosimétrique

Généralités

Généralités 

  • Radioactivité : phénomène naturel lié à la structure de la matière composés d'atomes 
    • Certaines de ces atomes = instables et émettent des rayonnements : 
      • Ces atomes instables (radioéléments) en se transforment perdent de l'énergie et reviennent à un état stable
      • Emission d'un rayonnement spécifique de radioélément
      • Interaction du rayonnement avec la matière peut lui enlever des électrons = ionisation
      • Pouvoir d'ionisation d'un rayonnement dépend de sa nature de son énergie
  • Différents types de rayonnement ionisant :
    • Alpha : 
      • Faible pénétration / parcourt qlqs centimètres dans l'air
      • Arrêté par la couche cornée de la peau / feuille de papier 
    • Bêta :
      • Pénétration limitée / parcourt qlqs mètres dans l'air
      • Arrêté par une feuille d'aluminium ou par des matériaux de faible poids atomique 
      • Ne pénètre PAS en profondeur dans l'organisme 
    • Gamma :
      • Pénétration importante / parcourt qlqs centaines de mètres dans l'air
      • Traverse les vêtements et le corps 
      • Arrêté par des écrans protecteurs de béton, acier ou plomb
    • X : 
      • Pénétration importante / parcourt qlqs centaines de mètres dans l'air 
      • Traverse les vêtements et le corps 
      • Arrêté par des écrans protecteurs de béton, acier ou plomb
    • Neutronique : 
      • Pénétration importante / parcourt qlqs centaines de mètres dans l'air 
      • Traverse les vêtements et le corps 
      • Arrêté par des écrans protecteurs de paraffine

Définitions

  • Rayonnement primaire : rayonnement émis spontanément par une source radioactive
  • Rayonnement secondaire : rayonnement résultant des interactions de rayonnements primaires avec la matière
  • Activité (A) :
    • Emission de rayonnements par une substance radioactive 
    • Activité diminue avec le temps
    • Phénomène spécifique à chaque radioélément 
    • Quantifiée en becquerel (Bq) = nbr de désintégration par seconde 
  • Période radioactive : temps au bout duquel le nbr de noyaux instables à décru de moitié
  • Dose absorbée (D) en gray (Gy) : 
    • Energie absorbée par une unité de masse 
    • D = Energie (J) ÷ Masse (Kg)
  • Dose équivalente (Ht) en sievert (Sv) :
    • Ht = D x facteur de pondération radiologique 
    • Facteur dépendant du type de rayonnement et sa "nocivité"
  • Dose efficace (E) en sievert (Sv) :
    • Somme des doses équivalentes pondérées par un facteur de pondération tissulaire (Wt) 
    • Permet l'évaluation d'une dose corps entier 

Exposition 

  • Modes d'exposition aux rayonnements :
    • Externe sans contact cutanée ("irradiation") :
      • Source radioactive à distance de l'organisme
      • Irradiation en rapport avec le pouvoir de pénétration du rayonnement émis 
    • Externe par contact cutanée ("contamination externe") :
      • Contact cutané avec le corps radioactifs
      • Peut induire une exposition interne par pénétration à travers la peau 
    • Interne ("contamination interne"):
      • Substances radioactives ont pénétré dans l'organisme par inhalation, ingestion, etc.
      • Exposition interne se poursuit tant que la substance radioactive n'a pas été éliminée 
    • Majorité des expositions professionnelles = exposition externe ++ :
      • Secteur médical 
      • Industrie nucléaire
      • Secteur industriel
      • Certains laboratoires de recherche et d'analyse 
  • Exposition reçue par l'organisme dépend :
    • Nature du rayonnement 
    • Distance à la source : + l'organisme est éloigné,  - la dose absorbée est forte  !!
    • Durée de l'exposition 
    • Epaisseur et composition des écrans éventuels 

Risques liés aux irradiations

Risques biologiques 

  • Ionisation des molécules de l'organisme → modification propriétés chimiques des constituants d'une cellule
  • Altération de l'ADN :
    • Rupture simple brin et double brin ++
    • Système de réparation enzymatique permet de réparer les ruptures simple brin, mais incomplétement les double brin
    • Les lésions mal réparées peuvent empêcher la réplication cellulaire et entraîner la mort cellulaire 
    • Réparation incomplète peut entraîner des effets à long terme (cancers)
  • Importance des lésions cellulaires dépend :
    • Dose et durée d'exposition (notion de débit de dose)
    • Mode d'exposition (externe ou interne)
    • Nature du rayonnement 
    • Facteurs physico-chimiques influençant la sensibilité cellulaire (T°, O2...)
    • Types de cellules : cellules avec mulitplication ++ ("indiférrenciées") sont les + radiosensibles

Risques cliniques 

  • Effets déterministes (à court terme) :
    • Directement lié aux lésions cellulaires (débit de dose important ++)
    • Gravité augmente avec la dose absorbée
    • Délai de survenue court 
    • A partir d'un seuil d'irradiation (0,5 Gy pour une expostion globale)
    • Tissus les + sensibles : tissus reproducteurs, rate/moelle osseuse, peau
  • Effets stochastiques (à long terme et aléatoires) :
    • Cancers et anomalies génétiques 
    • Gravité identique qlqsoit la dose absorbée/ seule la probabilité d'apparition augmente avec la dose !!
    • Délai de survenue long 
    • PAS de seuil pour ces effets 
    • TOUTE dose, même faible, peut entraîner un risque accru de cancer 
  • Reconnaissance en M professionnelle possible pour les M provoquées par les rayonnements ionisants ++ 
  • Risques pour l'embryon et le foetus :
    • Sensibilité aux rayonnements ionisants existe durant toute la grossesse
    • Risque négligeable si dose reçue ≤ 0,1 Sv (≈ 100 mSv)
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 19/02/2017

Corrections de coquilles