Item 2 - Les valeurs professionnelles du médecin et des autres professions de santé

Signaler

Mises à jour

08/03/2017

Mise en page

26/01/2016

Mise en page

29/11/2014

Mise à jour

Résumé

Objectifs CNCI
  • Analyser l'évolution de ces valeurs depuis les préceptes hippocratiques jusqu'à leur traduction dans les textes réglementaires en vigueur
  • Comparer avce les valeurs professionnelles des médecins d'autres pays (USA et GB en particulier)                             
  • Connaitre les interactions avec les autres professions de santé
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • Serment d'Hippocrate / Secret médical / Confiance / dévouement / Indépendance / compétence / confraternité
  • Liberté de prescription / indépendance
  • Travail en réseau, regroupement, équipe pluriprofessionnelle
  • Secret médical non opposable au patient

Les valeurs professionnelles

Généralités

  • Pratique médicale suppose une relation qui a une signification éthique ++
  • Valeur :
    • → Idéaux à pousuivre 
    • Se réfère à ce qui est précieux / valorisé 
    • Valeurs d'une pratique décrivent ce qui est digne d'estime, souhaitable et recommandé pour atteindre les buts de l'action médicale
  • Norme :
    • → Devoir / obligation à suivre 
    • Comprend 2 dimensions :
      • Le principe = à un haut degré de généralité et à sa source, la norme est énoncée sous forme d'un principe (universel)
      • Les règles =  professionnel met en place des règles qui spécifient et actualisent ces principes pour une réalité concrète 
  • Valeurs professionnelles :
    • Mélange de valeurs, principes et règles qui indiquent ce qui est estimable dans l'exercice de la profession 
    • Médecins placent la santé et les intérêts de leurs patients au-dessus de toute autre considération 
      • Cette valeur fondementale a été traduite en normes dans le code de déontologie 
    • Ne sont PAS inconditionnelles mais articulées aux circonstances particulières de la situation 
  • Profession → activité codifiée et régulée :
    • Professionnels ont un statut garanti par l'Etat, défini par les lois 
    • Ils prêtent serment = engament à fournir des prestations dans le respect des valeurs professionnelles 
    • Formation spécialisée leur confère une aptitude certifiée 
    • En contrepartie, la société garantit un certaine autonomie/indépendance à la profession :
      • Elaboration des règles de la pratique
      • Jugement de la compétence professionnelle 
      • Liberté de prescription et de décision (mais de + en + encadrée)
    • Profession médicale est à la fois une relation avec le malade et un contrat sociale → rôle de thérapeute et de professionnel 
  • Ordres professionnels = instances de régulation des professions réglementées qui veillent :
    • Au maintien des principes de moralité, de probité, de compétence
    • A l'observation des droits, devoirs et obligations professionnels 
    • Aux relations confraternelles entre professionnels 

Evolution des valeurs depuis les préceptes hippocratiques

  • Des valeurs qui traversent les époques :
    • Valeurs les plus originaires = activité libre de toute autre influence que celle de la science et polarisée par l'intérêt du malade 
    • Valeurs d'abord formulées dans des maximes ("primum non nocere" = d'abord ne pas nuire) puis dans des codes et des lois (Code de déontologie ++)
    • Serment d'Hippocrate → prononce un certain nombre de valeurs 
      • Prononcé pour la thèse
      • Le serment d'hippocrate :
        • Honneur
        • Probité
        • Confiance
        • Dévouement
        • Secret médical
        • Indépendance
        • Compétence
        • Confraternité
    • D'autres valeurs traditionnelles se rajoutent à celles-ci :
      • Discrétion / pudeur
      • Loyauté 
      • Neutralité
      • Courage / persévérance 
      • Bienveillance
      • Fidélité
      • Attention...
    • Encore aujourd'hui, indépendance et responsabilité professionnelle = valeurs fondamentales ++
    • Charte de 1927 : principes de la médecine libérale
      • Codifié aujourd'hui dans le code de la sécurité sociale
        • Principes
          • Liberté
            • choix du médecin par le patient
            • d'installation
            • de prescription
  • Des valeurs évolutives :
    • Une médecine + efficace :
      • Pour prodiguer des meilleurs soins, la médecine s'est efforcée d'être + efficace :
        • La scientificité, validation des thérapies, l'actualisation des connaissances → devenues des valeurs éminentes ++
      • Evidence based medicine (médecine fondée sur les preuves) doit être complétée par Values-Based Medicine (médecine fondée sur les valeurs)
        • D'avantage centré sur le patient, la responsabilité et l'expérience du médecin 
    • L'organisation sociale et politique de la profession a évolué :
      • Début du XXe siècle →  liberté et indépendance ++
      • Actuellement → régulation étatique de la santé avec - d'autonomie et de liberté !!
    • La médecine est de - en - un exercice solitaire :
      • Coopération avec des confrères ou autres professionnels de santé ++ pour prodiguer de meilleurs soins
      • Les valeurs favorisant la coopération (loyauté, respect, confraternité...) sont formalisées dans de nouvelles normes 
    • La médecine n'est pas une bulle isolée de la société ni de la culture :
      • Infléchissement des valeurs professionnelles santé tend à être considérée comme un bien marchand 
      • Les nouvelles attentes du public peuvent entrer en conflit avec les valeurs traditionnelles 
  • Traduction des valeurs dans les textes réglementaires :
    • Code de déontologie : partie normative-juridique de la morale professionnelle
      • Périodiquement actualisée
      • Rédigé par l'Ordre National des Médecins, soumis au Conseil d'Etat et au parlement 
      • Publié au Journal officiel et inscrit dans le Code de Santé Publique 
  • Conflits de valeur :
    • Situation fréquente ++
    • Pas de hiérarchisation des valeurs de manière absolue entre elles :
      • Conflit entre le service d'une personne particulière et le soucis de santé publique
      • Conflit entre la sauvegarde d'une vie et le respect du choix d'un malade qui refuse une transfusion
      • Conflit entre agir en vue de la santé de son patient et le respect du droit qu'a toute personne à prendre elle même les décisions
  • L'évolution récente en France 
    • La "compétence" = devenue valeur la plus valorisée
      • Le curriculum (programme DFASM) des futurs médecins décline 7 compétences attendues :
        • Clinicien
        • Communicateur 
        • Coopérateur 
        • Acteur de santé publique 
        • Scientifique 
        • Responsable 
        • Réflexif 
      • Auparavant la compétence était une valeur floue, de nos jours elle devient un référentiel de compétences évaluables de façon standardisées ++
    • L'autonomie professionnelle = devenue impossible à l'hôpital
      • Conflit entre 2 valeurs : soigner et gérer 
      • La logique gestionnaire de l'efficience entrave la liberté de jugement du clinicien 
    • L'orientation managériale des réformes de santé / pénétration de l'industrie dans le secteur de la santé :
      • Transforme la relation en un contrat de prestataires de services / consommateur 
    • Le recours à des systèmes administratifs sophistiqués / l'obligation de rendre des comptes 
      • Entravent la capacité des médecins à respecter leur engament envers leurs patients 

Comparaison internationale

USA

  • Primauté de la santé publique sur l'individu
    • "médecin au service de l'humanité"
  • Charte du professionnalisme
    • Utilisation équitable des ressources
    • Perfectionner ses connaissances continuellement
    • Relations appropriées avec le patient
    • Amélioration de la qualité et de l'accès aux soins
    • Garantir la probité et la confidentialité
    • Maintien de la confiance par la gestion des conflits d'interêt

Royaume-Uni (système de santé très centré sur le general practitioner)

  • 4 grands principes :
    • Souci du respect du patient et maintien de la confiance
    • Coopération interprofessionnelle et travail en équipe
    • Préoccupation pour la sécurité et la qualité des soins
    • Importance des connaissances et de la performance clinique 
  • "General Medical Council" (GMC) équivalent du Conseil National de l'Ordre des Médecins 
    • Gère la profession et garantit la sécurité des patients 
    • Autonomie professionnelle repose sur 3 piliers :
      • Expertise
      • Ethique 
      • Service 
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 08/03/2017

Mise en page