Item 246 - Prévention primaire par la nutrition chez l'adulte et l'enfant

Signaler

Mises à jour

06/04/2017

Mise à jour avec le collège de nutrition + annexe " outils de mesure de l'activité physique"

16/02/2016

Fiche conforme au College Nutrition 2e Ed. (iECN)

Résumé

Objectifs CNCI
  • Connaître les effets de l'alimentation et de l'activité physique sur la santé des populations.
  • Argumenter la promotion d'une alimentation équilibrée (définition, modalités, soutien motivationnel).
  • Expliquer les différents types d'activité physique, les évaluer.
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • G55-L30-P15 
  • 3 repas / jour
  • Approche multifactorielle
  • Motivation du patient
  • 30 minutes d'AP / jour
  • Information et éducation
  • Réévaluation régulière
  • Favoriser l’observance
  • Régime athérome si IRC/D2

Généralités

Définitions

  • Prévention = ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, accidents, handicaps
  • Prévention primaire = mesures applicables pour empêcher la survenue de la maladie (cilbe les conduites individuelles à risque, et les risques environnementaux ou sociétaux)
  • Prévention secondaire = agir au début de la pathologie pour s'opposer à son évolution ou encore faire disparaître les facteurs de risque de complications/comorbidités ( dépistage d'une maladie, d'un FDR)
  • Prévention tertiaire = vise à diminuer la prévalence des incapacités chroniques ou des récidives dans une population, réduire les complications / invalidités / rechutes de la maladie
  • Promotion de la santé = processus confèrant aux populations les moyens d'assurer un + grand contrôle sur leur popre santé et d'améliorer celle-ci

Objectifs du PNNS

  • PNNS = programme national nutrition santé
  • But = amélioration de l’état nutritionnel de la population 
  • Objectifs
    • Stabilisation du poids
    • Réduction de l'apport énergétique provenant des lipides
    • Réduction de  la consommation de graisses saturées et d'acides gras trans pour privilégier les graisses non saturées
    • Consommer davantage de fruits et légumes
    • Consommer davantage de légumineuses, de céréales complètes et de fruits secs
    • Limiter la consommation de sucres libres
    • Limiter la consommation de sel
    • Veiller à consommer du sel iodé

Connaitre les liens entre nutrition et santé

Alimentation et santé

  • Pathologies dont le lien avec la nutrition a été le plus clairement démontré:
    • Obésité
    • Hypertension artérielle
    • Diabète de type 2
    • Maladies cardiovasculaires
    • Cancers: CCR, K des VADS, K du sein ++
  • Lien à la fois :
    • Indirect par leur relation avec l'obésité 
    • Direct lié aux éléments constitutifs de certains aliments 
      • Alimentation riche en fruits et légumes = effet protecteur vis-a-vis des K (antioxydants ++)
  • Fruits et légumes
    • Diminution du risque de cancer (VADS, colo-rectal)
    • Diminution du risque CV global avec effet sur HTA / Diabète
    • Lutte contre la surcharge pondérale (faible apport énergétique légumes > fruits)
  • Glucides / Fibres
    • Réduction des glucides simples : ↓ caries / obésité
    • Augmentation des fibres : réduction risque CV et diabète / Effet protecteur sur certains cancers (CCR ++)
  • Produits laitiers
    • Lutte contre l’ostéoporose ++
  • Alcool
    • Augmentation cancer VADS, CCR (dose-effet)
    • Augmentation du risque CV (sauf à de très faible dose)
  • Sel
    • Augmente la PA, les maladies CV
  • Lipides
    • Effet délétère des AGS : augmentation du risque CV / hypercholestérolémie
    • Diminution de ce risque via AGMI et AGPI 

Activité physique et santé

  • Définitions
    • Activité physique = tout mouvement produit par les muscles squelettiques => augmentation dépense énergétique
    • Inactivité physique = réaliser moins de 30 min d'activité physique par jour
    • Comportement sédendaire = comportements au cours desquels la position assise ou couchée est dominante et la dépense énergétique faible
    • Attention sédentarité et activité physique sont 2 notions indépendantes:
      • On peut être sédentaire et actif ( ex: sport 3 fois par semaine et le reste du temps: TV / jeux vidéos, travail de bureau)
  • Effet de l'activité physique et de la sédentarité
    • Faible niveau d'AP est associé à une augmentation du risque de:
      • Mortalité totale et CV
      • Morbidité coronarienne
      • Diabète de type 2
      • HTA
      • Cancers: Côlon et sein
      • Troubles psychologiques: anxiété, dépression
    • Activité physique: 
      • Prévention de l'obésité nottament chez l'enfant
        • Mais effet sur la perte de poids = modeste
      • Prévention perte d'autonomie chez l'agé
    • Endurance → maintenir/améliorer les paramètres cardiovasculaires  et métaboliques 
      • Effets bénéfiques cardiovasculaires liés à la quantité + qu'à l'intensité
    • Renforcement musculaire → prévention sarcopénie et renforcement de la DMO
    • Relation entre quantité d'activité physique et gain en matière de santé = courbe curvilinéaire
      • Gain le + important pour les sujets inactifs devenant au - modérément actifs
    • Importance de limiter la sédentarité en matière de prévention ++
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Détail de la dernière mise à jour

Date: 06/04/2017

Mise à jour avec le collège de nutrition + annexe " outils de mesure de l'activité physique"