Item 247 - Modifications thérapeutiques du mode de vie (alimentation et activité physique) chez l'adulte et l'enfant

Signaler

Mises à jour

13/07/2017

Modif minime mise en page (code couleurs)

06/04/2017

MAJ avec collège de nutrition 2e edition

16/02/2016

Fiche conforme au College Nutrition 2e Ed. (iECN)

Résumé

Objectifs CNCI
  • Évaluer le comportement alimentaire et diagnostiquer ses différents troubles
  • Argumenter les bénéfices et les effets cliniques de la pratique de l'activité physique
  • Identifier les freins au changement de comportement
  • Savoir prescrire et conseiller en diététique
  • Promouvoir l'activité physique chez le sujet malade (démarche, orientations).
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • comportement alimentaire 
  • évaluation des pratiques alimentaires (3)
  • dépistage systématique des TCA
  • bénéfices larges de l'AP
  • examen clinique avant reprise d'une AP
  • Information et éducation
  • Réévaluation régulière
  • objectifs précis
  • pas d'objectifs pondéraux
  • pas de CI à l'AP

Prise en charge diététique d’un patient

Généralités

  • Comportement alimentaire
    • 3 composantes
      • nutritionnelle
      • hédonique
      • culturel 
  • Prise alimentaire
    • séquence comportementale de 3 phases
      • Avant le repas = achat des aliments / stockage / préparation
      • Phase du repas = initiation / repas / arrêt
      • Phase post-prandiale
  • Modifications thérapeutiques du mode de vie (MTMV) comprennent :
    • Alimentation
    • Activité physique 
    • Observance des TTT
    • Gestion des conduites à risque : tabac / alcool
    • Développement des compétences psychosociales : renforcement estime de soi / gestion du stress 
    • Sommeil / organisation des loisirs / ryhtme de vie / vie sociale et relationnelle 
  • MTMV doivent :
    • Être mises en place de façon progressive ++
    • Être définis avec le patient 
    • Faire l'objet d'un accompagnement de la part du soignant 

Première consultation de diététique

  • Evaluation des pratiques alimentaire
    • Quantité/Qualité/Répartition des prises alimentaires
      • carnet alimentaire
      • rappel des 24 heures
      • questionnaire de fréquence de consommation
        • Aliments à densité énergétique élevée 
        • Consommation de matières grasses ajoutées
        • Consommation de sucres simples 
        • Consommation de boissons pendant et hors des repas 
        • Fréquence de consommation des fruits et légumes
        • Fréquence de consommation des produits laitiers 
  • Evaluation du comportement alimentaire 
    • Recherche des sensations « physiologiques »
      • Faim = sensations secondaires au besoin physiologique de manger
      • Appétit = envie de manger
      • Satiété = état d’inhibition de la prise alimentaire / sensation de plénitude gastrique
    • Symptômes à rechercher
      • Hyperphagie = augmentation des apports caloriques au cours des repas
      • Tachyphagie = rapidité de la prise alimentaire
      • Noctophagie = prise alimentaire nocturne
      • Grignotage = ingestion répétée de petites quantités de divers aliments sans faim
      • Compulsion alimentaire =  envie irrépressible de manger SANS perte de contrôle au cours de l'acte (choix d'aliments plaisants, consommés sans frénésie)
      • Accès boulimique = envie irrépressible de manger avec perte de contrôle au cours de l'acte (en grande qtté, absence de sélection d'aliments plaisants)
      • Anorexie = absence de faim
      • Restriction cognitive = limitation volontaire des apports alimentaires dans le but de contrôler son poids  → favorise impulsivité alimentaire 
    • Troubles du comportement alimentaire
      • Anorexie mentale cf item 69
      • Boulimie cf item 69
      • Binge eating disorder = crises de boulimie sans comportements compensatoires
  • Mettre en place des objectifs
    • précis / adaptés au patient
    • limités : par ex. un sur l’alimentation - un sur l’AP
    • Pas d’objectifs pondéraux (à savoir) / favorise les TCA

Consultations de suivi

  • Evaluation des objectifs
  • Encourager/féliciter sur les points positifs
  • Motiver de nouveaux changements
  • Préciser/comprendre les échecs sans juger

Identifier les freins au changement de comportement

  • Freins du côté du soignant :
    • Posture éducative du soignant peut être un frein au changement
      • Le soignant doit prendre le temps de donner du sens au projet de changement 
      • Il doit soutenir l'élaboration par le patient lui-même des changements dans un processus d'autodétermination 
      • Il ne doit pas l'enfermer dans des comportements qui ne lui conviendraient pas !!
  • Freins du côté du patient :
    • Motivation insuffisante :
      • Projet de changement provenant de la famille et non du patient 
      • NON-conscience des enjeux de santé 
      • Manque d'énergie induite par les troubles du sommeil / pathologies / médicaments 
      • Faible disponibilité psychique  
      • Balance bénéfices/contraintes défavorables 
      • Expériences antérieures négatives 
    • Facteurs socioculturels et environnementaux défavorables :
      • Autres priorités de vie
      • Revenus financiers insuffisantes / isolement social / précarité 
      • Absence de soutien des proches 
      • Stress professionnel / environnemental 
      • Environnement de résidence ou de travail limitant l'accessibilité à des équipements sportifs, etc.
    • Facteurs psychologiques :
      • Troubles de l'humeur
      • Conduites d'évitement (impulsivité alimentaire, etc)
      • Sentiment d'efficacité personnelle faible 
      • Bénéfices secondaires induits par la maladie 
      • Phobie sociale / anxiété de séparation 
      • Difficulté avec le regard des autres 
    • Facteurs physiques : 
      • Faible capacité physique
      • Troubles de la motricité 
      • Déficits sensoriels 
      • Faible perception des hypoglycémies chez le DT

Pratique d'une activité physique

Définitions 

  • Activité physique (AP) = tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques s'accompagnant d'une augmentation de la dépense énergétique 
    • AP quotidiennes 
    • AP professionnelles
    • AP de loisir
    • AP sportives
  • Sport = sous-ensemble de l'AP, spécialisé et organisé, sous forme de compétition, le + svt impliquant des organisations ou clubs
  • Exercice physique = AP ou sportive planifiée, structurée et répétée dans le but de maintenir / améliorer la santé et les capacités physiques 
  • Sédentarité = ensemble de comportements en situation éveillée où la position assise / couchée est dominante 
    • Associée à une augmentation de la mortalité CV et mortalité globale, indépendamment du niveau d'AP
  • Inactivité physique = sujet inactif qui n'atteint pas les recos en terme d'AP

Caractérisation d'une activité physique 

  • Caractéristiques d'une AP = acronyme FITT-VP
    • Frequence
    • Intensité = efforts accomplis pendant l'AP :
      • Indices physiologiques : FC / Puissance / Vmax aérobie
      • Perception subjective de l'intensité :
        • Echelle de Borg
        • Exigence bioénergétique de l'AP en MET :
          •  1 MET correspond au niveau de dépense énergétique de repos (DER) assis sur une chaise
          • 3 MET exige une consommation d'O2 3x DER 
    • Temps = durée 
      • Comptabiliser seulement les périodes d'au - de 10 minutes d'AP
    • Type d'activité physique : endurance / renforcement musculaire / assouplissement / équilibre et coordination 
    • Volume = quantité totale :
      • Produit de l'interaction entre intensité, fréquence, durée de l'AP et longueur du programme 
      • Exprimée en MET-minutes/sem
    • Progression 

Bénéfices d’une AP régulière

  • mortalité
    • ↓ mortalité globale (mortalité prématurée: - 30%)
  • cardiovasculaire
    • ↓ risque CV (-20 à 35 % / coronarien ++)
    • HTA
  • métabolique
    • Amélioration de l’insulinorésistance
    • ↓ diabète (- 60% chez les intolérants au glc)
    • Améliore contrôle du poids
  • oncologique
    • ↓ certains Kc (colon ++ : - 30% / sein: - 20%)
  • neurologique
    • Améliore santé psychique (dépression / anxiété)
    • ↓ troubles cognitifs
  • vieillissement
    • Maintien de l’autonomie
    • Lutte contre la sarcopénie
    • Diminution du risque d’ostéoporose
  • meilleure qualité de vie

Objectifs

  • Objectifs recommandés pour les enfant de 5-17 ans :
    • ≥ 60 min/jour d'AP d'intensité modérée à soutenue
    • + de 60 min/jour apportent un bénéfice supplémentaire
    • AP d'intensité soutenue au moins 3 fois/semaine
    • Activité quotidienne devrait être essentiellement une activité d'endurance
  • Objectifs recommandés pour les adultes de 18-64 ans :
    • 150 min/semaine d'AP d'intensité modérée (ex: marche rapide)
    • ou ≥ 75 minutes d'AP d'intensité soutenue (ex: jogging)
    • ou toute combinaison équivalente d'AP d'intensité modérée et soutenue
    • et au moins 2x/semaine = AP de renforcement musculaire
    • + Limiter le temps passé assis
    • Bénéfices supplémentaires pour AP d'intensité modéré au-delà de 300 min/semaines
  • Objectifs recommandés après 65 ans :
    • Recommandations identiques à celle de l'adulte de 18-64 ans
    • + pour les personnes âgées avec mobilité réduite → AP visant à améliorer l'équilibre / prévenir les chutes 3 x/semaine
    • Si elles ne peuvent atteindre les recommandations en raison de leur santé → être aussi actives que leurs capacités / état leur permettent ++
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Détail de la dernière mise à jour

Date: 13/07/2017

Modif minime mise en page (code couleurs)