Item 251 - Obésité de l'enfant et de l'adulte

Signaler

Mises à jour

28/04/2017

Corrections de quelques coquilles

08/04/2017

Mise à jour de la fiche avec le collège nutrition 2e édition + MAJ des annexes

08/04/2016

MAJ Examens complémentaires systématiques

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer une obésité de l'enfant et de l'adulte.
  • Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.
Recommandations
Mots-clés À savoir
  • IMC > 30 kg/m2 ou poids > 97e
  • Syndrome métabolique (définition)
  • Courbe de poids / anamnèse
  • Pluridisciplinaire / individualisée
  • Enquête alimentaire / Cs nutrition
  • Évaluation psychologique
  • Régime diététique hypocalorique
  • Activité physique / MHD
  • Éducation et carnet alimentaire
  • Chirurgie bariatrique 
  • Éliminer obésité secondaire
  • Mesure du tour de taille
  • Pas de seuils chez l’enfant
  • Bilan des comorbidités (5)
  • Rechercher complications (8)
  • Objectifs réalistes 
  • Indications chirurgicales (6)
  • Bilan préthérapeutique
  • Prévention I/II ; indiv./coll.

 

Généralités

Définition

  • Obésité = surcharge pondérale par excès de tissu adipeux (MG)
  • Chez l'adulte jeune en bonne santé : MG = 10-15% chez l'homme et 20-25% chez la femme
  • En pratique
    • Chez l’adulte : obésité = IMC ≥ 30 kg/m2
    • Chez l’enfant : surpoids = IMC ≥ 97e percentile (pour âge et sexe) / obésité IMC ≥ seuil IOTF-30 (International Obesity Task Force)

Épidémiologie

  • Problème majeur de santé publique +++
  • Prévalence qui continue d'augmenter dans les pays industrialisés
  • En France : 15% chez l'adulte, 18% chez l'enfant (surpoids compris) (p = 30% aux US)
  • Disparités régionales : Les régions du Nord et de l'Est sont les plus touchées
  • Augmentation de la prévalence avec l'âge
  • Prévalence plus forte dans les classes défavorisées

Facteurs de risque (6)

  • Principaux FdR d'obésité chez l'enfant :
    • prise de poids excessive et/ou diabète gestationnel
    • petit poids de naissance et petite taille
    • absence d'allaitement maternel
    • obésité parentale
    • rebond d'adiposité précoce
  • Antécédents familiaux : facteurs génétiques certains (mais non suffisants)
  • Alimentation : non équilibrée / hypercalorique / riche en lipides et glucides rapides
  • Sédentaritémanque d’exercice physique
  • Âge p ↑ si âge ↑ / désormais chez l’enfant ++ (1 enfant /8-10 est obèse)
  • Niveau socio-économique obésité plus fréquente chez sujets défavorisés
  • Psychologiques : stress / troubles du comportement alimentaire (boulimie)

Indice de masse corporelle (IMC) +++

  • IMC (BMI) = poids/taille2 (en kg/m2)
< 15
Dénutrition
sévère
15 – 17
modérée
17 – 18.5
Maigreur
18.5 – 25
Normal
25 – 30
Surpoids
30 – 34,9
Obésité
modérée grade I
35 – 39,9
sévère grade II
 ≥40
morbide grade III
 ≥50
super obésité (À NE PLUS UTILISER)

Etiologies

Obésité primitive (essentielle) +++

  • Idiopathique multifactorielle

Obésité secondaire

  • Endocrinopathies
    • Syndrome de Cushing
    • Chez l'enfant : Hypothyroïdie / déficit en GH
    • Hyperinsulinisme organique (insulinome)
  • Médicamenteuse
    • Psychotropes (antiépileptiques, anti-dépresseurs, neuroleptiques)
    • Corticoïdes / androgènes 
  • Génétiques (rare ++)
    • Monogéniques : Mutation MC4R / Mutation du gène de la leptine / Mutation du récepteur du gène de la leptine / Mutation POMC
    • Obésités syndromiques : Prader-Willi / Niemann-Pick / Laurence-Moon-Biedl
  • Obésité hypothalamique

Syndrome métabolique (« obésité centrale ») 

  • Syndrome résultant d’une insulinorésistance
  • Définition (IDF 2004)association de
    • 1 critère obligatoire
      • Obésité androïde = tour de taille (TT) ≥ 94 cm (H) ou ≥ 80 cm (F)
    • 2 critères parmi les 4 suivants
      • HTA : PA ≥ 130/85 mmHg (ou traitement anti-HTA)
      • Hyperglycémie > 1 g/L (ou diabète de type 2 sous ADO)
      • Hypertriglycéridémie : TG ≥ 1.5 g/L (ou traitement hypolipémiant)
      • HDL bas : HDLc ≤ 0.4 g/L (H) ou ≤ 0.5 g/L (F)
  • Remarque : autre définition (American Heart Association 2005)
    • Présence d’au moins 3 critères parmi les 5 critères ci-dessus
    • avec obésité androïde définie comme TT ≥ 102 cm (H) ou 88 cm (F)
  • N.B. : chez l'enfant, risque cardiovasculaire et métabolique accru si Tour de taille/Taille de l'enfant > 0,5
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 28/04/2017

Corrections de quelques coquilles