Item 253 - Aptitude au sport chez l'adulte et l'enfant ; besoins nutritionnels chez le sportif
Mise à jour en cours

Signaler

Mises à jour

25/03/2017

Corrections de coquilles

16/02/2016

MAJ Fiche conforme au College Nutrition 2e Ed. (iECN)

Résumé

Objectifs CNCI
  • Conduire un examen médical d'aptitude au sport.
  • Exposer les bénéfices et les inconvénients de la pratique sportive chez l'enfant et l'adulte.
  • Exposer les besoins nutritionnels chez le sportif enfant et le sportif adulte.
  • Argumenter les précautions et contre-indications à la pratique sportive intensive.
Recommandations
  • Aucune
Mots-clés À savoir
  • Certificat obligatoire de non contre-indication à la pratique d’un sport
  • « hydrater / resucrer / resoder » 
  • Apports hydriques + NaCl
  • Aucun examen paraclinique obligatoire
  • Pas de supplémentation protéique

 

Examen médical d’aptitude au sport

Examen clinique

  • Interrogatoire
    • Terrain : antécédents familiaux et personnels (mort subite / CV / diabète / asthme)
    • Facteurs de risques cardio-vasculaires (tabac / HTA / D2, etc.)
    • Mode de vie : conduites à risque (tabac, OH, etc.) / alimentation / prises médicamenteuses-toxiques-dopants
    • Pratique sportive : passé sportif / type de sport / niveau et intensité
    • Antécédents et signes fonctionnels :
      • Cardio : syncope / palpitations / douleur thoracique
      • Neuro : crises comitiales / vertiges
      • Ortho : latéralité / traumas et fractures
      • Respiratoire : dyspnée / toux / pneumothorax
  • Examen physique
    • Poids / Taille / IMC et courbe de croissance chez l'enfant
    • Cardio : rechercher souffle / prise PA / pouls périphériques
    • Ostéo-articulaire : mobilités articulaires / statique (scoliose) / marche
    • Neuro : déficit sensitivo-moteur / troubles de l’équilibre
    • +/- selon le sport :
      • Examen ORL pour les sports de plongée
      • Examen ophtalmo : pour les sports aériens (pilotage)

Examens complémentaires

  • AUCUN n’est indispensable : selon la clinique (à savoir)
  • ECG +/- EE et ETT au moindre doute (douleur, palpitation...)
    • ECG de repos recommandé par la SFC à partir de 12 ans au 1er certificat et tous les 3-5 ans jusqu'à 35 ans
  • EFR si dyspnée / radios si atcd de fractures, etc.

Certificat de non contre-indication apparente à la pratique d’un sport

  • !! Obligatoire en France avant la pratique d’un sport
  • Identité du patient et du médecin / date / signature / mention du sport
  • « Je soussigné Dr …, après examen de M…, déclare qu’il n’a pas été constaté de signe contre-indiquant la pratique de…. »
  • Remarque : après 40 ans → avis cardio indispensable avant la reprise d'une activité sportive (ECG de repos et d'effort)

Besoins nutritionnels du sportif

Apports énergétiques

  • Évaluer les dépenses liées à l’exercice physique (type de sport, niveau...)
  • → Adapter les apports en fonction (souvent > 2500 kcal/j / sucres lents ++)
    • Type d'activité physique
    • Degré d'entraînement du sujet
    • État nutritionnel
    • Apports alimentaires (diététicienne)

Glucides

  • Substrat énergétique pour sports d’intensité élevée (ex : sprint)
  • Glucides = au minimum 55% des apports / jusqu’à 65-70% selon
  • En pratique : glucides à IG faible (« sucres lents ») à privilégier à distance de l'exercice / IG élevé (« sucres rapides ») à proximité de l'exercice
  • Boissons sucrées enrichies en NaCl : « hydrater / resucrer / resoder »

Lipides

  • Substrat énergétique pour sports d’intensité modérée et prolongés (ex : endurance)
  • Lipides = 20% des apports (!! pas d’augmentation des apports : favoriser glucides)
  • Sur le long terme : AG essentiels +++ (10 g/j d’acide linoléique et 2 g/j d’acide linolénique)

Protides

  • Substrat énergétique de secours apres utilisation des glucides/lipides
  • P = 10-15% / !! pas d’indication à une supplémentation protéique (dont créatine) (à savoir)
  • Si endurance : adapter les entrées aux sorties (1,2 - 1,5 g/kg/j)

Eau

  • !! 75% de l’énergie produite pendant l’effort s’évapore : déshydratation ++
  • Avant l’effort : 500 mL d’eau dans les 2h avant (plus si châleur +++)
  • Pendant l’effort : apport d’eau et de NaCl (+++ sinon hyper-hydratation)
  • Après l’effort : apport de 150% de la perte en poids : eau avec 1,2 g/L de NaCl

Vitamines / minéraux

  • Couverts par les apports normaux s’ils sont équilibrés et diversifiés
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 25/03/2017

Corrections de coquilles