Item 290 - Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens d’Anatomie et Cytologie Pathologiques : connaitre les principes de réalisation, transmission et utilisation des prélèvements à visée sanitaire et de recherche.
Dernière mise à jour le 25/09/2017 par Timothee Olivier

Signaler

Mises à jour

25/09/2017

correction mineure de mise en page

05/01/2017

MAJ coquilles

08/02/2016

Ajout d'une remarque : "toujours préciser quel type d’analyse est souhaité sur le prélèvement"

Résumé

Objectifs CNCI
  • Connaître les modalités de transmission de ces prélèvements au laboratoire d’anatomie et cytologie pathologiques. 
  • Connaître les principes de base de réalisation des techniques morphologiques suivantes : cytologie, histologie, immunohistochimie, hybridation in situ.
  • Connaître les principes permettant de réaliser des techniques de biologie moléculaire non morphologique sur les prélèvements tissulaires / cellulaires, ainsi que leurs principales indications. 
  • Connaître les principales indications de l’examen extemporané, son principe de réalisation et ses limites.
  • Connaître les exigences nécessaires pour l’utilisation des prélèvements dans des travaux de recherche.
Recommandations
  • Polycopiés nationaux:
    • Collège d'anatomie et cytologie pathologiques - 3ème édition (2019)
    • Collège de cancérologie - 2ème édition (2019)
  • Inserm
  • Legifrance
Mots-clés A savoir
  • Examen extemporané en cancérologie
  • Cadre législatif
  • Fiche de renseignement
  • Orientation des prélèvements

Généralités

Prélèvements

  • Réalisés par des médecins ++ 
  • Différents types:
    • Liquide, frottis 
    • Produits de ponctions à l'aiguille
    • Biopsie 
    • Pièces opératoires 
  • Distinguer:
    • Prélèvements ramenant seulement des cellules = examen cytologique
    • Prélèvements ramenant des cellules et du tissu de soutien = examen histologique 
  • Prescription d'un prélèvement 
    • → TOUJOURS préciser quel type d'analyse est souhaité 
    • → Adresser le prélèvement au laboratoire adéquat /!\

Transmission d'un prélèvement 

  • Delais brefs !!
  • Identification de patient sur le contenant 
  • Accompagné d'une feuille de renseignement/demande:
    • Systématique pour chaque prélèvement
    • Remplie par le médecin prescripteur
    • Informations contenues:
      • Identité du patient
      • Adresse du patient et/ou du service de consultation ou d'hospitalisation
      • Nom du médecin préleveur et ses coordonnées 
      • Caractère ugent éventuel de la mdemande 
      • Siège, date et nature du prélèvement
      • Renseignements cliniques pertinents 
      • Recherches particulières demandées 
  • Fixation par le préveleur pour les examens:
    • Empêcher autolyse du tissu
    • Le + souvent par du formol dilué (10% v/v), tamponné 
    • Acheminement le + rapidement possible en l'absence de fixation ("état frais")
    • Indications de transmission du prélèvement sans fixateur:
      • Examen extemporané 
      • Recherche de graisses dans le tissu (inclusion en paraffine les dissout)
      • Examen en immunofluorescence directe (biopsie cutanée / rénale / typage amylose)
      • Congélation tissu tumoral à - 80°C: 
        • Tumeur pédiatrique 
        • Suspicion lymphome 
        • Suspicion sarcome 

Interprétation et comptes rendus (CR)

  • Par un médecin anatomopathologiste ++
  • Résultat sous forme de comptes rendus
  • Pathologies tumorales: 
    • "Données minimales" à renseigner dans le CR définies dans un référentiel 
  • Double lecture systématique par des réseaux nationaux de référence:
    • Lymphomes
    • Sarcomes
    • Mésothéliomes 
    • Tumeurs neuroendocrines rares

A. TECHNIQUES MORPHOLOGIQUES - PRINCIPES DE BASE

Cytologie

  • Principe : étude de cellules isolées ou d'amas cellulaire 
  • Méthodes de prélèvement
    • Recueil de liquide spontanément émis : urine, expectoration, fistule, drain
    • Raclage, brossage, écouvillonnage, aspiration de cellules desquamant spontanément (col utérin, bulle cutané-muqueuse, bronches, voies biliaires, aspiration après lavage broncho alvéolaire)
    • Ponction à l’aiguille d’un liquide (épanchement de séreuse ou articulaire, liquide céphalo- rachidien, kyste, collection)
    • Ponction à l’aiguille d’un organe ou d’une tumeur (ganglion, nodule thyroïdien ou mammaire)
    • Apposition d’un tissu (pièce opératoire, biopsie) sur une lame 
  • Techniques d'étude (rapide ++)
    • Etalement des cellules sur lames de verre
      • Par cytocentrifugation
      • Par étalement direct (frottis)
      • Par étalement en monocouche 
        • Receuillir des cellules qui seront mises dans un liquide de préservation par la préleveur 
        • Au laboratoire, remises en suspension, concentrations et transferts des cellules sur une lame en une couche 
    • Fixation des étalements
      • A l'air libre
      • Immersion dans de l'alcool 
      • Pulvérisation d'une laque 
    • Coloration
      • Coloration au May-Grunwald-Giemsa (hématologie)
      • Coloration de Papanicolaou (FCV)
  • Limites
    • Résultats souvents partiels : ex : distinction phénomènes inflammatoires et régénératifs
    • PAS d'analyse architecturale (histologie++)
    • → souvent examen de dépistage ou d'orientation diagnostique avant histologie ++
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 25/09/2017

correction mineure de mise en page