Item 341 - Convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant.

Signaler

Mises à jour

31/10/2017

MAJ majeure selon collège Pédia 7ème édition : nouveau schéma thérapeutique d'une crise fébrile, inefficacité du paracétamol pour la prévention de récidive de crise mais utile en aiguë, taux de récidive (30%), Valium IR si > 5min seulement.

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer une convulsion chez le nourrisson et chez l'enfant.
  • Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge pré-hospitalière et hospitalière (posologies).
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • Etiologies: fébrile (5) / apyrétique (5)
  • Atcd d’épilepsie / vaccin / psycho-M
  • Contage / voyage - Syndrome méningé / HTIC / s. focal
  • Purpura / foyer infectieux: otoscopie
  • EEG si CCH complexe (> 1an) / si traitement
  • PL / infectieux / métabolique / TDM
  • Age / DPM / type / durée / déficit /ex
  • West: spasme / retard / hypsarythmie
  • Hospitalisation systématique / SpO2
  • Si persistance: BZD 0.5mg/kg en IR
  • Si échec à 20min: phénytoïne en IV
  • CCH simple: antipyrétique / traitement foyer
  • CCH complexe: AE prophylactique
  • Education des parents / CAT récidive
  • Fébrile ou non fébrile
  • Dextro / glycémie
  • Critères des CCH (6)
  • CCH < 1an = PL
  • Crise partielle = ME JPDC
  • Si résolution = abstention
  • distinguer CCH simple et compliquée

Généralités

Définitions

  • Convulsions: manifestation motrice d’une crise épileptique (cf Épilepsie de l'enfant et de l'adulte.)
    • Occasionnelles: déclenchée par une pathologie aiguë identifiable
    • Récidivantes: liées à une pathologie cérébrale chronique = épilepsie
  • Crise fébrile (= crise convulsive hyperthermique)
    • Convulsion liée à une fièvre > 38.5°C sans autre cause retrouvée
    • Peut être simple ou complexe (!! NPC avec crise épileptique complexe)

Epidémiologie

  • Convulsions fréquentes chez le nourrisson: 5% feront au moins une crise
  • !! Dans 50% il s’agit d’une crise convulsive hyperthermique simple

Etiologies

  • !! 1ère question devant toute crise convulsive = fébrile ou non ? (à savoir)
  • Convulsions fébriles (5)
    • Crise fébrile simple (crise convulsive hyperthermique) +++
    • Méningite (bactérienne) / méningo-encéphalite (herpétique) (à savoir)
    • Neuropaludisme / thrombose veineuse cérébrale (post-OMA ++)
  • Convulsions non fébriles (5)

Orientation diagnostique

Examen clinique

  • Interrogatoire (des parents)
    • Terrain: atcd d’épilepsie / de crises fébriles / de souffrance périnatale
    • Carnet de santé: naissance / vaccins / psycho-moteur ++ / staturo-pondéral / atcd
    • Prises: prise médicamenteuse / exposition à des toxiques (pendant la grossesse)
    • Anamnèse: notion de traumatisme crânien / de retour de voyage / de contage
    • Caractéristiques de la crise +++
      • Type de crise: crise généralisée ou crise partielle
      • Convulsions: tonico-cloniques (+++) / myoclonies / spasmes
      • Durée : < ou > 15 min
      • Etat post-critique: déficit neurologique / trouble de la conscience
      • Signes associés: fièvre / pâleur / hématome
      • Tolérance +++ : apnée, cyanose / conscience / FC, marbrures
  • Examen physique (au décours)
    • Prise des constantes
      • température et DEXTRO (à savoir)
      • Signes de gravité: FR-SpO2 / PA-FC
    • Examen neurologique
      • Rechercher un syndrome méningé (!! hypotonie chez le nourrisson) (à savoir)
      • Evaluer l’état de conscience (somnolence)
      • HTIC: fontanelle bombée / augmentation du périmètre crânien/ vomissement/ douleur / somnolence/ pupille en semi mydriase réactive
      • Signe neurologique focal: déficit sensitivo-moteur
    • Orientation étiologique
      • Recherche exhaustive d’un foyer infectieux:
        • → otoscopie / pharynx / crépitants / défense / transit / BU / métaphyses
      • Examen cutané: purpura +++ / ecchymoses (maltraitance)
      • Etat d’hydratation / diurèse (IRA)

Examens complémentaires

  • Indication d’un bilan paraclinique
    • !! CCH simple sur foyer déjà identifié = AUCUN examen nécessaire (à savoir)
    • Bilan indispensable si crise convulsive complexe (cf infra) ou secondaire
  • En cas de crise fébrile complexe: systématiquement
    • Electroencéphalogramme (EEG)
      • Inutile si CCH simple chez le nourrisson > 1an (!! RMO)
      • Systématique si CCH complexe (dont < 1an) ou apyrétique
    • Ponction lombaire
      • pour examen du LCR: cyto-bactério-bio et PCR HSV
      • systématique si convulsion fébrile avec (3)
        • Nourrisson < 1an (à savoir)
        • Crise comitiale partielle (= ME herpétique JPDC)
        • Syndrome méningé ou anomalie neurologique
    • Imagerie cérébrale
      • TDM si syndrome d’HTIC ou déficit neurologique focal
      • IRM devant toute crise partielle: cf méningo-encéphalite +++
      • Echographie transfontanellaire si fontanelles ouvertes + HTIC
  • Selon contexte: pour diagnostic étiologique
    • Bilan infectieux
      • NFS-CRP / procalcitonine / ECBU / radio thorax / hémocultures
      • Remarque: hyperleucocytose de démargination liée au convulsions
    • Bilan métabolique
      • Toujours: glycémie (à savoir) / calcémie ++ / ionogramme sanguin
      • Remarque: hyperglycémie liée aux convulsions fréquente
    • Toxiques / HbCO
      • seulement si contexte évocateur / si apyrexie ++
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 31/10/2017

MAJ majeure selon collège Pédia 7ème édition : nouveau schéma thérapeutique d'une crise fébrile, inefficacité du paracétamol pour la prévention de récidive de crise mais utile en aiguë, taux de récidive (30%), Valium IR si > 5min seulement.