Item 348 - Risque et conduite suicidaires chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte : identification et prise en charge.
Dernière mise à jour le 29/01/2018 par David Sulman

Signaler

Mises à jour

29/01/2018

Mise à jour : - Elements cités comme à ne pas confondre avec une tentative de suicide - Citation de la clozapine comme médicament ayant un effet anti suicide chez les patients psychotiques - Ajout du sexe masculin comme fdr de suicide chez le sujet agé - Ajout du taux de récidive de TS

29/01/2018

Mise à jour : - Elements cités comme à ne pas confondre avec une tentative de suicide - Citation de la clozapine comme médicament ayant un effet anti suicide chez les patients psychotiques - Ajout du sexe masculin comme fdr de suicide chez le sujet agé - Ajout du taux de récidive de TS

26/04/2016

Changement mode mnémotechnique : SEISME plus adapté à ANAES 2000 et plus concis

07/04/2016

Corrections mineures selon Collège Pédiatrie 6e Ed.

06/04/2016

Corrections mineures selon CNUP

10/03/2016

MAJ selon CNUP 1ère Ed.

Résumé

Objectifs CNCI
  • Détecter les situations à risque suicidaire chez l'enfant, chez l'adolescent et chez l'adulte.
  • Argumenter les principes de la prévention et de la prise en charge.
Recommandations
  • Collège des enseignants de psychiatrie - 3ème édition (2021)
  • Collège des enseignants de pédiatrie - 8ème édition (2021)
Mots-clés A savoir
  • Evaluation du risque = 
    • Facteurs de risque de suicide 
    • Facteurs de protection (résilience ++)
  • Prise en charge du risque
    • Hospitalisation / inventaire
    • Evaluation pluriD / globale 
    • Traiter: sédation / psychothérapie
    • Au décours: prévention / suivi / MA
  • Critères d’urgence
  • Enfant / TS = hospitalisation
  • Pas d’AD si pas de dépression

Généralités

Définitions

  • Suicideacte délibéré de mettre fin à sa propre vie 
    • Suicidé: individu qui s'est donné la mort volontairement
    • Suicidant: individu ayant survécu à une tentative de suicide
  • Tentative de suicide comportement auto-infligé avec intention de mourir  sans issue fatale
    • Moyens les plus fréquents : 
      • Intoxication médicamenteuse volontaire (IMV)
      • Phlébotomie
      • Saut d'une grande hauteur
      • Pendaison
    •  3 niveaux de passage à l’acte :
      • TS avérée = passage à l’acte réel, effectué
      • TS interrompue = passage à l’acte stoppé par un tiers
      • TS avortée = passage à l’acte stoppé par l’individu lui-même
    • NPC TS avec : automutilation / mauvaise observance / refus de soins /  prises de risque 
  • Idées suicidairespensées concernant le désir et la méthode de se donner la mort 
  • Suicidaire: individu ayant et/ou exprimant verbalement ou non des idées suicidaires
  • Conduites suicidaires =  TS + suicides
  • Crise suicidaire : 
    • = crise psychique dans un contexte de vulnérabilité avec émergence et expression d'idées suicidaires dont le risque majeur est le suicide
    • Etat réversible ET temporaire 
    • Clinique :
      • Initialement : 
        • Symptômes dépressifs ou anxieux NON spécifiques 
        • Consommation OH / tabac / substances illicites 
        • Prises de risques inconsidérées 
        • Retrait 
        • Isolement 
      • Puis :
        • Sentiment de désespoir 
        • Souffrance psychique intense 
        • Réduction sens des valeurs 
        • Cynisme 
        • Goût pour le morbide 
        • Recherche de moyens létaux 
      • !! Comportements de départ (rédaction de lettres, testaments, etc) → risque de passage à l'acte imminent ++
      • /!\ Syndrome présuicidaire de Ringel :
        • Calme apparent / attitude de retrait / ↓ réactivité émotionnelle et affective / ↓ agressivité et échanges interpersonnels 
        • Risque d'acte suicidaire imminent ++ 

Épidémiologie

  • Idées suicidaires
    • 4,7 % des personnes interrogées ont déclaré avoir pensé à se suicider au cours des 12 derniers mois
  • Tentatives de suicide
    • Incidence = 150 000-200 000 /an en France 
    • En moyenne, une TS toutes les 4 minutes en France
    • 5 % des 15-75 ans avaient pensé à se suicider au cours des 12 derniers mois et 7 % avaient fait une TS au cours de la vie 
    • Récidives ++ : 40% (dont la moitié dans l'année)
    • Mortalité par suicide dans l'année qui suit une TS : 1%
    • Taux de décès par suicide au cours de la vie chez les sujets ayant fait une TS : > 10 %
  • Suicide 
    • Incidence = 9000 /an en France / sex ratio: H > F: x
    • → 1 suicide toutes les 40 min 
    • En France, suicide → une des premières causes de mort évitable ++
    • Féquence : 16,4 suicides pour 100 000 habitants (25,3 chez les hommes et 8,0 chez les femmes)
    • 2e cause de mortalité chez les 15-24 ans =/= 1re cause de mortalité chez les 25-34 ans
    •  90% des suicidés présentaient ≥ 1 trouble psychiatrique

Repérer une crise suicidaire

Généralités

  • /!\ Interroger sur les idées de suicide ne les fait PAS émerger !!
  • Repérage d'une crise suicidaire s'appuie sur 3 éléments :
    • Expression d'idées suicidaires 
    • Manifestations d'une situation de crise suicidaire (cf. supra)
    • Contexte de vulnérabilité 
  • Modalités de l'entretien psychiatrique :
    • Endroit calme / sécurisé / en face-à-face / sans acculer le patient
    • Laisser libre cours à l’expression des affects (peur, colère..)
    • Poser des questions simples et directes (« avez vous envie de mourir ? »)
    • Rechercher des facteurs de risque de suicide (cf. infra)
    • Rechercher des facteurs précipitants / de vulnérabilité / protecteurs
    • Entretien avec l’entourage ++ (en présence du patient)
      • Entourage proche doit essayer de nouer une relation de confiance avec le patient ++
      • Attitude de bienveillance / écoute / dialogue / etc 
      • Entourage accompagne le patient vers les différents réseaux d'aide et vers les soins
    • !! NPO examen somatique du patient (rassurance)
  • Remarques :
    • Ne PAS banaliser les conduites suicidaires = urgence psychiatrique 
    • Ne PAS dramatiser la situation → permet une expression libre du vécu et des idées du patients

Chez l'enfant

  • Un enfant peut exprimer et avoir des idées suicidaires dès 5/6 ans
  • TS existent (pendaison, strangulation et défenestration) mais - fréquentes que chez l’ado
  • Tout enfant qui exprime des idées suicidaires ne présente PAS une crise suicidaire mais nécessite une évaluation attentive de l’enfant
  • Manifestations possibles par :
    • Plaintes physiques non liées à une pathologie non-psychiatrique
    • Repli / isolement
    • Encoprésie ou énurésie secondaire
    • Blessures à répétition
    • Préoccupations exagérées pour la mort
    • Tendance à être le souffre-douleur des autres...
  • Facteurs de vulnérabilité à cet âge :
    • Troubles psychiatriques 
    • Isolement affectif
    • Hyperactivité 
    • Impulsivité
    • Bouleversements familiaux 
    • Entrée au collège / contexte de harcèlement 
    • Maltraitance / abus sexuel / inceste (à rechercher +++)
    • Rejet ou indifférence parentale

Chez l'adolescent

  • Verbalisation rare / ne jamais banaliser !! ( crise d'ado) 
  • Moyen utilisé : IMV +++
  • Manifestations possibles par :
    • Attirance pour la marginalité 
    • Baisse des résultats scolaires
    • Fugues / maltraitance 
    • Conduites ordaliques / conduites à risque (sexuel ++ / addictive)
    • Anorexie / boulimie 
  • Facteurs de vulnérabilité :
    • Troubles psychiatriques 
    • Conflits d'autorité 
    • Isolements affectif 
    • Echecs (scolaires ++)
    • Déscolarisation 
    • Ruptures sentimentales 
    • Maladie chronique / handicap 

Chez l'adulte

  • Idées suicidaires peuvent être PEU exprimées/manifestes !!
  • Manifestations possibles par :
    • Ennui / sentiment de perte de rôle 
    • Echec / injustise 
    • Être en décalage 
    • Perte d'investissement au travail 
    • Difficultés relationnelles / conjugales / avec la hiérarchie 
    • Arrêts de travail à répétition ou surinvestissement au travail 
    • Symptômes aspécifiques : douleurs / asthénie / etc
  • Facteurs de vulnérabilité :
    • Situations conjugales, sociales et professionnelles précaires 
    • Mauvais ambiance au travail +/- harcèlement 
    • Trouble addictif / psy 
    • Handicap / M chroniques, douloureuses ou graves 
    • Violence
    • Blessure narcissique 
    • Immigration 

Chez le sujet âgé

  • Verbalisation rare ... mais passage à l'acte ++
  • Manifestations possibles par :
    • Repli-isolement
    • Refus de s'alimenter
    • Manque de communication
    • Désinvestissement
    • Refus de soin..
  • Facteurs de vulnérabilité :
    • EDC et autres troubles psy 
    • Handicap 
    • Douleurs 
    • Isolement social 
    • Conflits 
    • Maltraitance 
    • Changement d'environnement 
    • Veuvage 
  • Particularités cliniques :
    • Intentionnalité suicidaire élevée
    • Faible niveau d’impulsivité et d’agressivité
    • Peu d’antécédents personnels de conduite suicidaire

Chez le patient aux antécédents psychiatriques

  • Certains expriment plus facilement des idées suicidaires ou, plus rarement, les dissimulent
  • Troubles psy → Fdr majeur de suicide +++
    • TOUJOURS évaluer le risque suicidaire chez les patients ayant un trb psy 
  • Augmentation du risque suicidaire devant : 
    • Isolement avec décision de rompre les contacts habituels
    • Réduction ou abandon des activités habituelles
    • Exacerbation des symptômes psychiatriques
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 29/01/2018

Mise à jour : - Elements cités comme à ne pas confondre avec une tentative de suicide - Citation de la clozapine comme médicament ayant un effet anti suicide chez les patients psychotiques - Ajout du sexe masculin comme fdr de suicide chez le sujet agé - Ajout du taux de récidive de TS