Item 41 - Hémorragie génitale chez la femme

Signaler

Mises à jour

13/07/2017

Minime modif mise en page ( code couleurs)

10/04/2017

Corrections de coquilles ; Amélioration de la mise en page

12/12/2016

Mise en page

28/09/2016

28/09/2016 - mise à jour de la fiche en accord avec le collège de GO / refonte de la présentation et du contenu - modification définitions / étiologies / stratégies diagnostiques

17/04/2016

Ajout d'une partie sur la prise en charge thérapeutique

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer une hémorragie génitale chez la femme.
  • Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi de la patiente.
Recommandations
Mots-clés À savoir
  • obstétrique / gynécologique / général
  • vaginal / cervical / utérin / annexiel
  • trauma / cancer / fibrome ou K / IUA
  • abondance (pictogramme = Higham) / évolution
  • activité / aspirine-AVK / AEG / fièvre
  • syndrome anémique / choc / diurèse
  • NFS : anémie microcytaire carentielle
  • hystéroscopie si fibrome/ménopause
  • DDR / hCG / contraception
  • Activité génitale de la patiente
  • Biopsie ++ > 45 ans
  • Toujours évoquer un cancer
  • Retentissement : PA-FC / choc
  • hCG + écho + Gpe-Rh-RAI

 

Définitions

Hémorragies génitales basses (HGB)

  • Proviennent de la partie terminale de l'appareil génital
  • Vulvaires / Vaginales / Cervicales (exocol)

Hémorragies génitales hautes (HGH)

  • Proviennent de la cavité utérine / extériorisées par le col
  • Les hémorragies liées à l'endocol sont rattachées aux hémorragies génitales hautes.

Menstruations normales

  • Durée = 3-6 jours / 50 à 80 mL / plus abondantes les 3 premiers jours / sang incoagulable

Ménorragies

  • Menstruations trop abondantes en volume ou un durée 
  • Concernent par définition les femmes en âge de procréer non enceintes
    • Polyménorrhée : augmentation fréquence des règles ++ avec raccourcissement de la période intermenstruelle
    • Hyperménorrhée : durée normale ; trop abondante (> 80 mL)
    • Macroménorrhée : trop longue (> 6 jours) ; abondance normale

Pollakiménorrhée 

  • Durée cycle menstriel raccourcie avec augmentation fréquence des règles ++

 Métrorragie 

  • Saignements génitaux survenant en-dehors des règles
    • Métrorragies fonctionnelles :
      • Absence de cause histopathologique
      • Altération temporaire ou permanente de l'endomètre ou de la balance œstro-progestative
      • !! diagnostic d'élimination
    • Métrorragies organiques :
      • Présence d'une pathologie utérine / tubaire / ovarienne

 Ménométrorragie

  • Association de métrorragies et de ménorragies

Spanioménorrhée

  • Allongement de la durée qui sépare les menstruations avec diminution de leur fréquence 

Étiologies

Classification PALM COEIN

  • Permet d'envisager les principales étiologies de ménométrorragies :
    • Polype
    • Adénomyose
    • Léiomyome
    • Malignité et hyperplasie 
    • Coagulopathie
    • Ovulatoire (dysfonction)
    • Endométriale (cause)
    • Iatrogénie
    • Non autrement précisée 

Ménométrorragies durant la grossesse

  • 1er trimestre :
    • Grossesse intra-utérine (GIU) évolutive
    • GEU / Grossesse de localisation indéterminée
    • Fausse couche spontanée
    • GIU arrêtée
    • Lyse d'un jumeau 
    • Môle hydatiforme 
  • 2ème trimestre :
    • Hématome placentaire
    • Décollement marginal
    • Placenta bas inséré 
    • Causes indéterminées
  • 3ème trimestre :
    • Hématome rétroplacentaire
    • Hématome décidual 
    • Placenta praevia
    • Hémorragie de Benkiser 
    • Rupture utérine
    • Cause cervicale
  • Post-partum immédiat : hémorragie de la délivrance 
  • Causes non spécifiques à la grossesse 

Hémorragies génitales fonctionnelles → après avoir éliminer toutes les étiologies organiques !!

  • Métrorragies intermenstruelles au 14ème jour du cycle
  • Métrorragies prémenstruelles par insuffisance lutéale 
  • Métrorragies post-menstruelles par insuffisance oestrogénique en début de cycle 

Hémorragies génitales organiques

  • Endomètre
    • Polypes / Hyperplasie / Atrophie / Cancer / Endométrite
  • Myomètre (plus rare)
    • Fibromes : associés à une hyperplasie endométriale / induisent des troubles locaux de la crase / sous-muqueux +++ 
    • Adénomyose
    • Sarcomes utérins : rares / pronostic sombre
  • Annexes 
    • Salpingite aiguë
    • Cancer de la trompe
    • Tumeur de l'ovaire : métastase endométriale ou tumeur sécrétante induisant une hyperplasie endométriale
  • Causes cervicales
    • Ectropion
    • Cancer du col de l'utérus
    • Cervicite
  • Coagulopathie : M de Willebrand
  • Causes iatrogènes 
    • Contraception entraînant une carence oestrogénique
    • Anticoagulant 
    • DIU
  • Maladies systémiques
    • Hypothyroïdie
    • Lupus éryhtémateux disséminé aigu
    • Insuffisance rénale chronique
    • insuffisance hépatique 
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 13/07/2017

Minime modif mise en page ( code couleurs)