Item 54 - L'enfant handicapé : orientation et prise en charge

Signaler

Mises à jour

22/09/2017

MAJ de la forme

13/07/2017

Mise en page (code couleurs)

30/01/2016

ajout 2 tableaux et 1 organigramme

Résumé

Objectifs CNCI
  • Argumenter les principes d'orientation et de prise en charge d'un enfant handicapé.
  • Connaître les filières de prise en charge médicale, médico-sociale et de scolarisation de l'enfant handicapé
  • Décrire le rôle de la maison départementale des personnes handicapées et identifier les interlocuteurs du médecin dans le système éducatif.
Recommandations
  • Polycopié national du COFEMER
Mots-clés A savoir
  • Déficience,  limitations d’activités, restrictions de participation
  • Consultation d’annonce / soutien psychologique (enfant + famille)
  • MIF-mômes
  • Médicale: CAMSP / CMPP / CMP
  • Scolaire: milieu ordinaire /AVS / CLIS
  • Sociale: AEEH / carte invalidité / ALD
  • Pluri-disciplinaire / globale
  • Consultation d’annonce
  • MDPH / CDAPH
  • Prise en charge éducative

Généralités

Définitions :

  • Handicap + classification = CIF = idem adulte (cf item 115)
  • Enfant handicapé = "enfant qui n'a pas les activités ni la participation normales pour son groupe d'âge dans la société dans laquelle il vit".
  • Handicap transitoire ou définitif = situation fréquente chez l'enfant (incidence de 0,5 à1%) . 
  • Multihandicap : Co-existence de plusieurs déficiences à l'origine des handicaps chez l'enfant.
  • Polyhandicap : Handicap grave avec déficiences multiples et sévères :
    • mentale et motrice => restriction extrême des capacités de communication et dépendance totale
    • origine cérébrale le + souvent (ex: TC sévère)

Spécificités du handicap de l'enfant :

  • Retentissement déficiences + limitations d'activités sur la croissance et les acquisitions psychomotrices durant le développement
  • Croissance peut => nouvelles limitations d'activité
  • Dépistage + diagnostic étiologique + accompagement précoce nécessaires
  • Projet thérapeutique global et multidisciplinaire, propre à chaque enfant et à la nature du handicap avec collaboration entre :
    • famille + milieu médical + milieu scolaire + milieu social
  • Objectifs du projet = maintien de l'enfant dans son milieu + scolarisation en milieu ordinaire
  • Buts finaux :
    • arriver à l'âge adulte avec situation médicochir, cognitive, psychique optimale
    • arriver à l'âge adulte avec un projet de vie autonome personnalisé     

Evolutivité des pathologies et des situations de handicap :

  • Pathologie fixe, stable ou non évolutive => handicap fixé dans le temps :
    • exemple : déficience intellectuelle génétique : trisomie 21 ou X fragile pathologie
  • Évolutive : hors traitement : déficience évoluant pour son propre compte avec aggravation progressive du handicap :
    • exemple : maladie neurodégénérative (maladie lysosomiale...)
  • Pathologie fluctuante/transitoire: rechutes, aggravation, stabilisation :
    • arthrite juvénile idopathique : pas de handicap en phase de rémission, handicap majeur durant poussée inflammatoire
    • scoliose idiopathique : perte d'autonomie relative + gêne sociale légère durant traitement par corset, disparition à la fin du traitement
    • scoliose idiopathique + fixation chirurgicale du rachis => diminution handicap.

Diagnostic et dépistages des handicaps de l'enfant

Déficiences à l'origine des handicaps de l'enfant :

  • Psycho-intellectuelles, comportementales et/ou cognitives (les + fréquentes en pratique courante)
    • Mentale : retard mental si QI < 70 (cf item 52), anomalie génétique (T21, X fragile...)
    • Cognitives: dysphasie, dyslexie-dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, THADA, troubles d'acquisition de la coordination.
    • Comportementales :
      • primitives : troubles envahissant du développement, autisme, schizophrénie
      • secondaires : sévices sexuels, syndrome de Silverman, trauma cranien, syndrome du bébé secoué, alcoolisme foetal.
  • Motrices
    • Congénitales : myopathies / spina bifida / ostéogénèse imparfaite...
    • Acquises : infirmité motrice cérébrale, traumatismes crâniens / poliomyélite / anoxie périnatale, etc.
  • Sensorielles
    • Audition : embryopathie rubéolique / surdité familiale / séquelles infectieuses
    • Vision : cataracte congénitale / rétinoblastome / glaucome...
  • Viscérales
    • Endocriniennes : diabète ++ / hypothyroïdie / obésité
    • Respiratoires : mucoviscidose ++ / asthme grave ++ / DDB
    • Autres : cancers dont hémopathies ++ / énurésie / eczéma grave, etc.
  • Esthétique
    • Toute source de préjudice esthétique important entraîne un handicap +++
    • Ex: fente labio-palatine / angiome de la face / dysmorphie faciale, etc.

Dépistage Handicaps de l'enfant

  • Dépistage pré-natal :
    • 3 échos anténatales (T2 morphologique +++ pour malformations (spina bifida, etc.))
    • Dépistage ciblé précoce si contexte à risque :
      • ATCD familiaux (mucovicidose, hémophilie, myopathie, anomalies chromosomiques)
      • âge maternel (dépistage T21... cf item 16)
  • Dépistage à la naissance + premiers jours de vie :
    • Examen clinique systématique :
      • recherche anomalies + malformations non découvertes en anténatal : luxation congénitale de hanche, cardiopathies, pieds bots etc... 
    • Test de Guthrie
    • Complications liées à l'accouchement : souffrance foetale aigue, élongation plexus brachial.
    • Autres : dépistage surdité (OEA) / cécité (test de poursuite), etc...
  • Dépistage durant les différents stades de développement de l'enfant :
    • Calendrier des acquisitions : retard mis en évidence => évaluation neuropédiatrique.
    • Examens de santé obligatoires : 8eme jour, 9eme mois, 24eme mois.
    • Retard psycho-moteur +++
    • Bilan des fonctions cognitives : QD avant 4ans / QI après

Evaluation des handicaps de l’enfant :

  • Toujours (à savoir)
    • pluri-disciplinaire: médecins / assistante sociale / psychologue, etc.
    • et globale: médico-psycho-sociale
  • Evaluation du handicap = idem adulte +++ (cf item 115)
    • Evaluation des déficiences
      • = bilan analytique clinique et paraclinique de chaque déficience
    • Evaluation des limitations d’activités
      • Toujours par comparaison aux normes des enfants du même âge
      • via échelles fonctionnelles spécifiques de l'enfant
      • MIF-mômes +++ (version enfant de la MIF)
      • EMFG pour enfants paralysés cérébraux
      • MFM : évaluation fonctionnelle chez les malades neuromusculaires.
    • Evaluation des restrictions de participation
      • = bilan contextuel: social / familial / éducatif (facteurs contextuels)
      • Evaluation pluri-disciplinaire avec famille et assistante éducative
    • Bilan étiologique
      • Bilan spécalisé pluri-discplinaire: neuropédiatrique / pédopsychiatrique, etc.
      • Si bilan étiologique négatif : répéter au cours de la croissance ++
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 22/09/2017

MAJ de la forme