Item 60 - Décrire l'organisation de l'offre de soins en psychiatrie
Dernière mise à jour le 28/04/2019 par David Sulman
Fiche à jour

Signaler

Mises à jour

28/04/2019

Mise à jour importante selon le collège de psychiatrie : - Coordination par la MDPH des structures médico-sociales - Le secteur de psychiatrie permet la mise en oeuvre d'action de préventions primaires secondaires et tertiaires - Organisation multidisciplinaire - Ajout d’une partie sur l’épidémiologie actuelle - Ajout d’un paragraphe sur les objectifs de santé mentale - Ajout de l’objectif des secteurs qui sont : ->Egalité d'accès aux soins au niveua national ->Désinstitutionnalisation (schizophrénes++) ->Continuité des soins ->Centrages des soins sur le patient en son milieu de vie ->Coordination avec le secteur social - En l'absence d'unité spécialisée de plus en plus de psychiatres de liaison au sein du CH. - L’hopital de jour permet faciliter la réinsertion du patient en milieu de vie - Ajout d’un sous paragraphe sur le role et l’intérêt des hôpitaux de nuit - Les CATTP renforcent l’autonomie du patient - Citation de la présence possible d’une HAD comme pour les soins organiques Ajout d’un paragraphe sur les personnes impliquées dans les soins psychiatriques

09/03/2017

Corrections de coquilles ; Mise en page

15/03/2016

Ajout de la partie Résumé

08/03/2016

MAJ selon CNUP 1ère Ed. - correction/ajout dates historique - réorganisation / mise en page

02/02/2016

Amélioration de la mise en page

23/11/2014

modification mise en page

02/11/2014

mise en ligne de la fiche

Résumé

Objectifs CNCI
  • Décrire l'organisation de l'offre en psychiatrie, de l'enfant à la personne âgée

Généralités

Historique

  • Réorganisation massive dans la deuxième partie du 20ème siècle
    • Transition depuis les « asiles d'aliénés », structures permettant d'isoler, généralement hors des villes, les sujets souffrant de troubles mentaux et leur servant de lieux de vie
    • à une organisation « en secteur » permettant de proposer aux patients, quand leur état clinique le permet, des prises en charges adaptées à leurs besoins, ambulatoires et proches de leur domicile, articulées en réseaux
  • 1938 : création des « asiles psychiatriques » (centres hospitaliers spécialisés aujourd'hui)
  • 1960 :
    • Mise en place de la politique de secteur
    • Puis instauration des 3 types de sectorisation:
      • Secteurs de psychiatrie générale
      • Inter-secteurs de psychiatrie infanto-juvénile
      • Secteurs de psychiatrie en milieu pénitenciaire
    • Découpage géo-démographique de la carte sanitaire française
  • 1990 :
    • 3 modalités d'hospitalisation:
      • Hospitalisation libre
      • Hospitalisation à la demande d'un tiers
      • Hospitalisation d'office
    • Intégration de certains secteurs dans des hôpitaux généraux
    • Création de cliniques psychiatriques privées
  • 2003 :
    • Création des « territoires de santé » : échelon de référence pour l'organisation de l'offre de soins (psychiatrique ou non)
    • Implique une solidarité et une complémentarité entre les établissements du territoire
  • Loi HPST de 2009 (« Hôpital, Patients, Santé et Territoires ») = Loi Bachelot :
    • Création des ARS chargées de définir de nouveaux territoires de santé
    • Planification de l'offre médico-sociale
  • Loi du 5 juillet 2011: 
    • Modifie les modalités de l'hospitalisation sous contrainte

L'organisation actuelle

  • Les services hospitaliers « classiques »
    • En CHU et CHG, au sein d'hôpitaux généraux regroupant d'autres services spécialisés
    • Assurent d'une manière générale :
      • des soins psychiatriques libres dans les mêmes modalités que les hospitalisations médicales classiques
      • des missions d'enseignement et de recherche
  • Les secteurs de psychiatrie générale : cf infra
  • Les structures spécifiques : 
    • SAMU psychiatrique : prise en charge post-traumatiques ++
    • Hôpitaux militaires
    • Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA)
    • Foyer de post-cure
    • Psychiatrie pénitenciaire :
      • Sectorisation spécifique
      • Services implantés à l'interieur des centres pénitenciers
      • 26 Services Médico-Psychologiques Régionaux (SMPR)
    • + Dispositifs de soins psychiatriques divers...
  • Les structures associées : médico-sociales ++
    • Établissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT)
    • Maisons d'Accueil Spécialisées (MAS)
    • EHPAD...
    • Coordination par la MDPH
  • La psychiatrie privée : 
    • Hospitalisations en clinique ou structures du secteur associatif
    • Prise en charge ambulatoire : psychiatrie libérale pratiquée par plus de la moitié des psychiatres en France

Epidémiologie actuelle

  • Troubles psychiatriques
    • fréquents et évolutifs, chroniques ++
    • 1/5 soit 12 millions de personnes concernées
  • Soins psychiatriques
    • Augmentation de la demande plus rapidement que l'offre
    • file active de patients 1.3M / 460 000 enfants
    • 107 milliards d'euros par ans et 12 à 15% des invalidités
  • Objectifs actuels de santé publique
    • lutte contre les troubles mentaux
    • lutte contres les inégalités d'accès aux soins
    • promotion des droits et des soins pour les personnes en souffrance psy
    • lutte conre la stigmatisation

Les secteurs de psychiatrie générale

Généralités :

  • Organisation spécifique à la psychiatrie adulte en France : 
    • Découpage géo-démographique de la carte sanitaire :
      • Territoire français découpé en plus de 800 zones géographiques
      • Chaque zone comprend environ 70.000 habitants
    • Chaque habitant dépend d'un secteur en fonction de son adresse de résidence, et ne peut théoriquement être refusé dans les structures du secteur dont il dépend
      • ⇒ Quand plus de place ou hospitalisation en urgence à l'autre bout du territoire, accord entre les secteurs puis transfert dès que possible sur le secteur du patient
    • Permet d'assurer la continuité de soins coordonnés par une même équipe, avec différents intervenants et en différents lieux en fonction des besoins
      • Equipe pluridisciplinaire
    • Permet la mise en oeuvre d'action de préventions primaires, secondaires et tertiaires

Associe le plus souvent :

  • Une unité d'hospitalisation : 
    • Ouverte, fermée ou les deux
    • Au sein d'un Centre Hospitalier Spécialisé (ou Établissement Public de Santé) le plus souvent
    • Parfois intégrée à un Centre Hospitalier Général
    • En l'absence d'unité spécialisée de plus en plus de psychiatres de liaison au sein du CH.
    • 13% des structures dans le privé
  • Un centre médico-psychologique (CMP) : centre de consultations ambulatoire
    • Rôle central +++
    • Situé dans la ville (⇒ proche du domicile des patients)
    • Consultations gratuites
    • Equipe pluridisciplinaire : psychiatres, psychologues, infirmiers, psychomotriciens, ergothérapeutes, assistantes sociales
    • Actions coordonnées par le psychiatre référent :
      • Consultations de suivi
      • Organisation de visites à domicile
      • Accompagnements divers
      • Hospitalisations programmées, etc.
    • Coordination avec les différents acteurs : sociaux, associatifs, médicaux...

Et en fonction des secteurs...

  • Centre d'Accueil et de Crise d'urgence (CAC)
    • Permettent des consultations en urgence
    • Permettent parfois des hospitalisations courtes selon des modalités souples (temps complet, de jour, de nuit etc.)
  • Hôpital de jour : 
    • Permet une prise en charge généralement au long cours
    • Prépare la réinsertion dans le milieu de vie
    • Pour des patients présentant une pathologie relativement stabilisée
      • permettant un retour à domicile (ou en structure d'accueil) le soir
      • mais nécessitant des soins importants en journée :
        • groupes thérapeutiques
        • consultations
        • préparation d'un projet de reinsertion professionnelle, etc.
  • Hopital de nuit:
    • Permet une surviellance médicale nocturne ou en fin de semaine
    • Prise en charge thérapeutique nocturne
  • Hospitalisation à domicile
  • Centres de post-cure
    • Unités de moyen à long séjour (transition entre hôpital et retour à domicile)
    • Soins de réhabilitation : limiter le handicap et soutenir le retour à l'autonomie
  • Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP) :
    • Nécessité de soins sur certains temps de la journée seulement : ateliers thérapeutiques divers (arts, sports etc.)
    • Favorisent le renforcement de l'autonomie du patient
  • Structures d'hébergements thérapeutiques : 
    • Parfois inter-sectorielles (regroupent des moyens mis en commun par plusieurs secteurs)
    • Appartements ou foyers thérapeutiques :
      • permettent une réinsertion sociale et une autonomisation progressive
      • sous un regard soignant permettant une évaluation et un accompagnement au plus près des besoins
    • Temps d'occupation généralement déterminé à l'avance

Objectifs des secteurs

  • Egalité d'accès aux soins au niveua national
  • Désinstitutionnalisation (schizophrénes++)
  • Continuité des soins
  • Centrages des soins sur le patient en son milieu de vie
  • Coordinaition avec le secteur social

Personnes impliqués dans les soins

  • médical : psychiatres / addictologues / médecin traitant
  • paramédical : cadres / infirmiers / AS / psychologues / orthophoniste/ kinés / personnel éducatif
  • sociaux : SAVS / SAMSAH / ESAT / MDPH
  • associatifs : UNAFAM / FNAPSY
  • judiciaires parfois : juges / police / personnel pénitentiaire
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 28/04/2019

Mise à jour importante selon le collège de psychiatrie : - Coordination par la MDPH des structures médico-sociales - Le secteur de psychiatrie permet la mise en oeuvre d'action de préventions primaires secondaires et tertiaires - Organisation multidisciplinaire - Ajout d’une partie sur l’épidémiologie actuelle - Ajout d’un paragraphe sur les objectifs de santé mentale - Ajout de l’objectif des secteurs qui sont : ->Egalité d'accès aux soins au niveua national ->Désinstitutionnalisation (schizophrénes++) ->Continuité des soins ->Centrages des soins sur le patient en son milieu de vie ->Coordination avec le secteur social - En l'absence d'unité spécialisée de plus en plus de psychiatres de liaison au sein du CH. - L’hopital de jour permet faciliter la réinsertion du patient en milieu de vie - Ajout d’un sous paragraphe sur le role et l’intérêt des hôpitaux de nuit - Les CATTP renforcent l’autonomie du patient - Citation de la présence possible d’une HAD comme pour les soins organiques Ajout d’un paragraphe sur les personnes impliquées dans les soins psychiatriques