Item 63 - Trouble délirant persistant.
Dernière mise à jour le 02/06/2018 par Jérémy LAURENT

Signaler

Mises à jour

02/06/2018

MAJ : prévalence et FDR

19/03/2016

MAJ selon CNUP 1ère Ed.

06/03/2015

Fiche mise à jour selon le programme iECN, avec un point sur le DSM V.

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer un trouble délirant persistant
  • Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi à tous les stades de la maladie.
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • Délires paranoïaques: interprétatifs / persécution
  • Délire d’interprétation: en réseau
  • Délires passionnels (3): en secteur
  • Paraphrénie: imaginatif / adaptation
  • C°: psy / somatiques / évolutives / iatro / sociales
  • Neuroleptique atypique anti-productif / monothérapie / long cours
  • Psychothérapie: soutien / familiale
  • Social: MDPH/CDAPH /AAH /100%
  • Mesures de protection / suivi CMP
  • Risque suicidaire +++
  • Prise médicament / toxique
  • Ex. neuro: cause organique
  • Facteur de décompensation
  • Globale et pluri-disciplinaire
  • Bilan préT: ECG / EAL / hCG
  • Prise en charge sociale
  • Suivi en secteur / CMP
  • Délires passionnels: HO
  • Protection / sauvegarde 

Introduction

Nosographie

  • Historiquement les troubles délirants chroniques étaient divisés en fonction du mécanisme dominant :
    • psychose paranoïaque : prédominance des interprétations
    • paraphrénie : prédominance de l'imagination
    • psychose hallucinatoire chronique (PHC) : prédominance des hallucinations
  • Aujourd'hui, on regroupe toutes ces entités sous le terme "trouble délirant persistant", excepté la PHC et la paraphrénie tardive qui font partie des maladies du spectre schizophrénique (cf item 61)

Epidémiologie

  • Prévalence estimée : 0,2 %
  • Incidence annuelle : entre 1 et 3/100 000
  • Age moyen de début : entre 40 et 50 ans

Facteurs de risque

  • Age avancé
  • Isolement / Déficits sensoriels
  • Atcd familiaux de troubles délirants
  • Troubles de la personnalité
  • Immigration / Isolement social

Sémiologie

  • Toujours détailler le délire en fonction de:
    • Thème : 
      • persécution, mégalomanie, érotomanie, jalousie, somatique
    • Mécanisme :
      • intuitif, imaginatif, interprétatif ; pas hallucinatoire
    • Systématisation (++)
    • Adhésion (++)
    • Participation affective, retentissement (++)

Diagnostic positif

Contrairement à la schizophrénie :

  • pas d'hallucinations au premier plan
  • pas de syndrome de désorganisation au premier plan
  • pas de symptômes négatifs au premier plan
  • Les idées délirantes sont "non bizarres" donc plausibles
  • Critères du  DSM V ++
    • A) Présence d'une ou plusieurs idées délirantes ≥ 1 mois
    • B) Le critère A de la schizophrénie n'est pas validé
    • C) Le patient n'est pas bizarre en dehors du délire et son fonctionnement n'est pas altéré
    • D) Si on note des symptômes thymiques (maniaque ou dépressifs), ils sont brefs par rapport à la durée du délire
    • E) Le délire n'est pas secondaire à une prise de toxiques

Formes cliniques

  • Délire érotomaniaque et de jalousie
    • Délire érotomaniaque (Femme)
      • Intuition délirante initiale
        • Conviction d’être aimé / persécuteur = objet du fanstasme
      • Evolution typique en 3 phases
        • Espoir: illusion d’un amour réciproque
        • Dépit: incompréhension de l’absence de réponse affective
        • Rancune: frustration et hostilité envers la personne objet du délire
      • Caractéristiques du délire
        • Installation: brutale
        • Thème: érotomanie puis persécution, préjudice..
        • Mécanisme: intuitif puis interprétatif
        • Adhésion: totale / aucune critique
        • Systématisation: en secteur
        • Participation affective: intense +++
    • Délire de jalousie (Homme)
      • Intuition délirante initiale
        • Conviction d’être trompé / persécuteur = amant fantasmé
      • Caractéristiques du délire
        • Installation: insidieuse
        • Thème: jalousie
        • Mécanisme: intuitif puis interprétatif
        • Adhésion: totale / aucune critique
        • Systématisation: en secteur
        • Participation affective: intense +++
  • Délire mégalomaniaque et de persécution
    • Délire mégalomaniaque
      • Intuition délirante initiale
        • Conviction d’être doué d'un talent ou d'un pouvoir méconnu ou d'avoir fait une découverte importante
        • Peut aussi porter sur le fait d'avoir des relatios haut-placées ou être soi-même une personnalité importante 
      • Caractéristiques du délire
        • Installation: insidieuse
        • Thème: mégalomanie
        • Mécanisme: intuitif puis interprétatif
        • Adhésion: totale / aucune critique
        • Systématisation: en secteur
        • Participation affective: intense +++
    • Délire de persécution
      • Intuition délirante initiale
        • Conviction d’être victime d'un complot / espionnage / conspiration
      • Caractéristiques du délire
        • Installation: insidieuse
        • Thème: persécution
        • Mécanisme: intuitif puis interprétatif
        • Adhésion: totale / aucune critique
        • Systématisation: en secteur
        • Participation affective: intense +++
  • Délire somatique
    • Intuition délirante porte sur les sensations ou fonctions corporelles :
      • Odeur nauséabonde / Infections par insectes ou parasites
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 02/06/2018

MAJ : prévalence et FDR