Item 71 - Différents types de techniques psychothérapeutiques.

Signaler

Mises à jour

11/03/2017

Corrections de coquilles ; Mise en page revue

21/04/2016

MAJ selon CNUP 1ère Ed. (corrections mineures / mise en page / ajout précision sur le titre de psychothérapeute, ajout modalités de la thérapie familiale)

22/03/2016

Correction du bug de police et amélioration de la mise en page

04/12/2014

Code couleur mis à jour

29/11/2014

Points importants mis en relief

29/11/2014

Introduction plus complete. Mises à jour correspondante au programme des i ECN.

Résumé

Objectifs CNCI
  • Expliquer les principaux contextes théoriques, les principes de base.
Recommandations
Mots-clés À savoir
  • Psychothérapie de soutien: toujours indiquée
  • Psychanalytique: théorie basée sur l'inconscient
  • Thérapies cognitivo-comportementales
  • Thérapie systémique (familiale ou de couple) : en groupe
  • Pas d’analyse si psychose décompensée ou sévère

Introduction

Psychothérapie = technique de soin reposant sur l'écoute

  • Implique une demande de soins et de changement
  • On définit un objectif thérapeutique.
  • Points communs à toutes les nombreuses psychothérapies :
    • L'empathie
    • L'alliance thérapeutique
  • Choix de la psychothérapie selon :
    • Symptômes du patient
    • Choix du patient
    • Accessibilité aux soins
  • Les trois grands courants sont :
    • Les thérapies cognitives et comportementales (TCC)
    • La psychothérapie analytique
    • La thérapie systémique familiale
  • !! Remarque : psychothérapeute = professionnel inscrit sur le « Registre national des psychothérapeutes »
    • psychiatres / psychologues / psychanalystes = de facto
    • médecins si formés (400h théoriques et stage ≥ 5 mois)

Psychothérapies individuelles

Psychothérapie de soutien

  • Principe
    • Soutien du patient dans le vécu de sa maladie : c'est la base en commun de toutes les psychothérapies.
    • Psychothérapie la plus utilisée et la moins théorisée...
  • Indications
    • Très large: potentiellement toute pathologie somatique ou psychique
  • Objectifs
    • Soulagement de la souffrance du patient par rapport à sa maladie, ses symptômes
    • Améliorer l'estime de soi
    • Renforcement des capacités d'adaptation du patient par rapport au stress
    • Renforcement de l'observance et des effets positifs du traitement
  • Modalités
    • Repérer et structurer la demande du patient
    • Continuité relationnelle / disponibilité / objectivité et honnêteté
    • Écoute attentive, bienveillante, empathique pour établir une relation de confiance
    • Verbalisation de la souffrance du patient et dépistage de ses résistances

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

  • Principe
    • Fondée sur la théorie de l’apprentissage cognitif et comportemental du psychisme
    • Postulat = le patient a acquis, par conditionnement, des réponses comportementales ou cognitives dysfonctionnelles (= symptômes)
    • Appartiennent aux thérapies brèves
    • 3 évolutions successives des TCC
      • 1 = Modèle comportemental (ou béhavioriste) : apprentissage fondé sur le conditionnement
      • 2 = Modèle cognitif : apprentissage fondé sur le traitement sélectif de l’information
      • 3 = Vague « émotionnelle » qui a recours aux théories des 2 premières vagues (comportemental et cognitif)
  • Indications
    • Troubles anxieux : phobiques +++ / TOC (efficacité prouvée) / ESPT
    • Dépression / Prévention du suicide
    • TCA / Troubles du sommeil / Troubles de la personnalité (borderline ++)
    • Dépendance / Schizophrénie (compensée)
  • Contre-indications : schizophrénie productive / mélancolie / manie / paranoïa
  • Objectifs
    • Comportemental : identification et correction des biais comportementaux
    • Cognitif : identification et correction des biais de traitement de l’information (schémas cognitifs)
  • Modalités
    • Théorie comportementale
      • Désensibilisation : confrontation progressive en imagination au stimulus anxiogène avec relaxation
      • Exposition graduée : idem mais confrontation in vivo (graduée) avec « modeling » participatif (le thérapeute montre de nouveaux comportements)
      • Immersion (« flooding ») : affrontement direct non gradué de la situation anxiogène
      • Affirmation de soi
      • Développement des compétences sociales
      • Apprentissage de la gestion des émotions
    • Théorie cognitive
      • Modification des schémas cognitifs : renforcement positif / renforcement négatif
      • Thérapie rationnelle : étude des schémas de pensée « erronés » (surgénéraliser, pensée dichotomique, conclusions arbitraires...)

Psychothérapie analytique

  • Principe
    • Fondée sur le postulat de l'inconscient (défini par Freud)
    • Théorie topique : inter-relation entre
      • Le « Ça » = inconscient, siège des pulsions et des désirs refoulés
      • Le « Surmoi » = conscience morale, intégration des interdits
      • Le « Moi » = conscient, instance médiatrice entre le Ça et le Surmoi
  • Indications
    • « Névroses » : troubles anxieux, phobies, TOC, ESPT
    • Troubles somatomorphes
    • Troubles de la personnalité (histrionique et narcissique ++)
    • Troubles de l'adaptation
    • Patient demandeur, motivé, avec un bon « insight » (prise de conscience des troubles)
  • Contre-indications : troubles psychotiques sévères ou décompensés (à savoir)
  • Objectifs
    • Prise de conscience par le patient des conflits inconscients pour tenter de les résoudre
    • Renforcement du Moi et aménagement des défenses
  • Modalités
    • Cure analytique
      • Cadre strict : patient sur un divan, psychanalyste hors champ de vision, attitude de « neutralité affective », etc.
      • Techniques nombreuses : associations libres / transfert / contre-transfert / interprétation
      • Traitement long : plusieurs années pour la cure type
    • Psychothérapie d'inspiration psychanalytique (PIP)
      • « Cure-type aménagée » : patient et thérapeute assis face à face
      • Thérapie plus orientée soins : tend à supprimer les symptômes

Thérapies brèves

  • Nombre de séances déterminé à l'avance
  • Ex: thérapie inter-personnelle avec travail sur le déséquilibre des relations inter-personnelles du sujet, supposé être à l'origine du trouble
  • Troubles anxieux et dépressifs ++

Hypnose

  • Troubles conversifs
  • Troubles somatoformes
  • Phobies
  • Chez les douloureux chroniques +++

Thérapies à médiation corporelle

  • Corps comme médiateur dans le travail thérapeutique
  • Très nombreuses techniques
  • Dont relaxation : action sur le tonus musculaire ++
  • Indications larges dans les troubles anxieux et les troubles somatoformes
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 11/03/2017

Corrections de coquilles ; Mise en page revue