Item 83 - Troubles de la réfraction
Mise à jour en cours

Signaler

Mises à jour

21/05/2017

MAJ sur qq points précis

16/04/2017

Corrections de coquilles ; BAV dans l'hypermétropie et l'astigmatisme

09/06/2014

Le collège introduit les notions de : - définition de la myopie forte et ses complications - bonne partie sur la presbytie et l’accommodation.

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer un trouble de la réfraction.
Recommandations
Mots-clés À savoir
  • Amétropie sphérique / asphérique
  • Acuité visuelle de loin (M) / de près (P)
  • Réfractométrie sous cycloplégique
  • Myopie : dioptries (-) / axile = œil long
  • Complications : décollement rétine, hémorragie, néovaisseaux, glaucome, cataracte
  • Hypermétropie : dioptries (+) / axile = œil court
  • Complication : GAFA
  • Astigmatisme : simple ou composé
  • Presbytie : cristallin / addition
  • Lunettes : verre concave/convexe sphérique/cylindrique
  • Lentille
  • Chirurgie réfractive : excimer/lasik/implant intra-oculaire
  • Ex. bilatéral et comparatif (4)
  • Éducation du patient (lentilles)
  • Myopie : décollement de rétine
  • Hypermétropie : strabisme/GFA

Généralités

Optique

  • Réfraction déviation des rayons lumineux lors du passage d’un milieu à l’autre
  • Dioptrie inverse de la longueur focale (en mètres) ; ex : focale à 0.2 m → 5 dioptries
  • Dans l’œil : 2 éléments réfractifs les plus importants : cornée (42 dioptries) / cristallin (20 dioptries)

Physiologie

  • Œil emmétrope : pouvoir réfractif = longueur axiale → foyer sur rétine = vision nette
  • Œil amétropepouvoir réfractif ≠ longueur axiale → foyer hors de la rétine = vision floue

Amétropies

  • Myopie foyer focal formé en avant de la rétine (donc dioptries négatives) ⇒ Myopie = Moins = correction en -
  • Hypermétropie foyer focal formé virtuellement en arrière de la rétine (donc dioptries positives) ⇒ Hypermétropie = correction en +
  • Astigmatisme réfraction de l'oeil différente selon le plan dans lequel se trouvent les rayons incidents
  • Presbytie perte du pouvoir accommodatif du cristallin lié à l’âge (foyer en arrière)

Examen ophtalmologique

  • !! toujours bilatéral et comparatif (à savoir)
  • Acuité visuelle
    • = plus petite distance perçue entre 2 objets → vision maculaire (fovéa)
    • AV subjective : échelle de Monoyer (AV de loin) / échelle de Parinaud (AV de près)
  • Mesure de la réfraction
    • Réfractométrie subjective : recherche la meilleure AV avec verres superposés
    • Réfractométrie automatique : mesure objective de la réfraction sphérique et cylindrique
    • Skiascopie : observation de la réflexion pupillaire par projection d’une fente lumineuse
    • À comprendre : le cristallin est en perpétuelle accommodation, donc il peut fausser l'examen
      • ⇒ Au moindre doute : réfraction sous collyre cycloplégique (blocage de l'accomodation : Skiacol® et est mydriatique)

Myopie

Physiopathologie

  • Focalisation des rayons (infinis) en avant de la rétine
  • Amétropie sphérique : concerne l’ensemble de la cornée

Diagnostic

  • Signes fonctionnels
    • BAV : vision floue de loin mais nette de près +/- céphalées
  • Examen opthalmologique
    • Mesure de l’acuité visuelle : de loin (Monoyer) / de près (Parinaud)
    • Réfractométrie objective : pouvoir réfractaire : dioptries négatives (ex : - 2)
    • Skiascopie : déplacement de la réflexion pupillaire dans le sens opposé à la fente
    • Examen à la lampe à fente / mesure du tonus oculaire / fond d’œil : recherche C°

Formes cliniques

  • Myopie axile ++++++
    • = Longueur axiale de l’œil trop grande → le foyer se forme en avant de la rétine
    • Typiquement : myopie modérée (< 6d) / révélée vers 10-12 ans / fin vers 30 ans
  • Myopie réfractive (d’indice)
  • Myopie de courbure
    • = Augmentation de la courbure cornéenne
  • Myopie forte (« maladie »)
    • = Myopie dégénérative commençant tôt / forte et évolutive
    • Rechercher des complications +++ et modifications chorio-rétiniennes 

Complications du myope fort

Traitement

  • Lunettes
    • = verres sphériques concaves (divergents)
    • Puissance en dioptries négatives : compense l’excès de réfraction oculaire
  • Lentilles de contact
    • Souples ou rigides / éducation du patient +++ (cf risque de C° infectieuses)
    • Directement sur l’œil : diminue de la puissance de correction nécessaire
  • Chirurgie réfractive
    • Laser « excimer » pour myopies faibles à moyennes (< -3 dioptries)
    • Laser in situ (Lasik®) pour myopies moyennes (-3 à -10)
    • Remplacement du cristallin par implant de puissance appropriée si forte
  • Exemples
    • Myopie axile sans astigmatisme
      • OD : -2.25
      • OG : -2
    • Myopie axile avec astigmatisme
      • OD : - 2.25 (-1 à 150°)
      • OG : -2 (-0.25 à 135°)
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 21/05/2017

MAJ sur qq points précis